Poitrines de poulet deux façons – Jerk et Citron Sucré

Pour le souper de ce soir, nous avons décidé de faire de belles poitrines de poulet sur le BBQ. Il y a tellement de façon de les faire que j’y vais avec un peu d’inspiration. Comme j’ai 4 poitrines, je vais en faire des avec un mélange d’épices Jerk que nous avons acheté à Bonaire lors d’un voyage et les 2 autres avec la sauce Citron Sucré de BBQ Québec.

Pour ce qui est des épices sèches Jerk, il y en a plusieurs sortes de même qu’une version plus liquide dans laquelle la viande devra mariner durant un certain temps pour être infusé de toutes les saveurs qu’offre cette marinade. Il est également à noter qu’avec la marinade liquide, le goût sera beaucoup plus puissant pour vos papilles gustatives.

lrm_20170829_075017

Il est important de bien éponger le poulet afin que les épices puissent y coller et leur donner toute la saveur possible. Pour ce qui est de la sauce Citron Sucré, badigeonner les généreusement est remettre le tout au frigo pour un bon 4 heures.

Comme l’hygiène est des plus primordiale lorsqu’un manipule du poulet, il est important de bien se laver les mains avant et après.

lrm_20170829_100315

Préchauffez le BBQ à environ 400 – 450°F et préparez-le pour une cuisson indirecte. Déposer les poitrines du côté sans chaleur (indirecte), fermer le couvercle et laisser cuire pour environ 40 minutes. Je vous recommande fortement de badigeonner les poitrines avec la sauce (pas celles avec les épices Jerk) de temps à autre durant la cuisson.

Au bout de 40 minutes, vérifier la température interne du poulet avec un thermomètre ou une sonde afin d’obtenir une température de 165°F. Ceci vous assura une cuisson adéquate pour le poulet. Retirer les poitrines du BBQ et les laisser reposer quelques minutes avant de servir.

Moi je me sers d’un BBQ Napoleon Prestige 500 au gaz naturel, mais vous pourriez le faire au propane, charbon de bois, briquettes, etc. C’est à votre choix.

Bavette de boeuf au souper

C’est enfin vendredi. Quoi dire de plus ? Bon d’accord je vais vous parler de bouffe. Pour ce soir, nous avons opté pour une bonne bavette de boeuf que nous avions depuis un petit bout au congélateur (emballé sous vide). J’ai décidé d’y aller avec une marinade très simple composée de 2 tasses de vin rouge, l’équivalent de 2 gousses d’ail haché et de 2 échalotes tranchées. On met le tout dans un sac refermable de type Ziploc et directement au frigo pour environ un bon gros 4 heures.

Faire chauffer le BBQ à environ 500°F et n’oublier pas de nettoyer vos grilles. J’aime bien utiliser la Grill Daddy Pro. Sortir la bavette du sac et éponger le surplus de marinade. Déposer la viande de la BBQ pour une cuisson directe. Après environ 3 à 4 minutes, tourner la viande de 90° afin d’obtenir un beau quadrillé. Un autre 3 minutes de cuisson puis retourner la viande. Poursuivre la cuisson avec la même méthode. Retirer du BBQ et laisser reposer quelques minutes.

Tranchez le tout en lanière contre le sens des fibres et servir avec vos accompagnements favoris.

Tomahawk entre amis

Comme vous le savez sûrement, je ne suis pas le plus grand admirateur des tomahawks comme pièce de viande. Par contre, lorsque tu vas au Costco pour chercher 2 beaux rib steak et que les seuls disponibles semblent avoir un os de la grosseur d’un 25 cents, tu te rabats sur quelque chose d’autre. Dans ce cas-ci, il y avait plusieurs tomahawks juste à côté et j’en ai choisi un de 1.246 kg. Il y a en assez pour 4 personnes à condition d’avoir de beaux accompagnements. Mettez-y de la couleur avec des poivrons, oignons français, champignons de Paris, pommes de terre grelot, etc. Amusez-vous à varier.

Avant que quelqu’un vienne dire que les viandes chez Costco sont toutes attendries mécaniquement et qu’il ne faut pas en acheter, informez-vous bien. Dès que la pièce de viande a un os, il est impossible de l’attendrir puisse que ceci va briser l’équipement. L’inscription sur l’étiquette est là par défaut pour le bœuf malheureusement. Chez nos voisins américains, il est très rare de voir l’inscription. Donc, avant de faire des commentaires, informez-vous !

Comme nous avions été invités chez des amis pour le souper, pourquoi ne pas le faire cuire sur le BBQ. Peu importe le BBQ, afin d’obtenir une belle cuisson il est important d’avoir en sa possession un thermomètre numérique. Alors on fait monter le BBQ à environ 400°F. Une fois la température atteinte, fermez 1 à 2 brûleurs (selon le nombre que vous avez) pour la partie de cuisson indirecte.

Donc, faites saisir la pièce pour environ 2 minutes par côté. Si vous aimez les quadrillages, tourner la pièce de 90° à mi-cuisson. Pour savoir quand retourner la viande, elle doit se décoller facilement de la grille. Votre viande est bien saisie ? Déplacez-la dans la zone de cuisson indirecte. Entrez la sonde du thermomètre dans le centre de la pièce et réglez celui-ci pour votre choix de cuisson.

Ce qui est important c’est de retirer la viande à environ 10°F avant qu’elle ait atteint la température désirée. Laissez reposer la viande quelques minutes afin que les jus se replacent. La cuisson se poursuit durant cette période.

Pour le service vous pouvez y aller à votre guise ou bien découpez la viande le long de l’os et tranchez la viande dans le sens contraire des fibres.

Salade César et Ribeye Angus

Retour de vacances veut aussi dire retour au BBQ. Ce midi un petit spécial à la demande de ma conjointe, soit une salade César avec un bon steak. Elle s’est occupée de la salade pendant que je m’efforçais de faire le meilleur ribeye pour elle.

Comme pièce de viande, j’avais préalablement acheté un ribeye de qualité Angus d’environ 1lb. J’ai épicé le tout avec les épices KEG sur les deux faces et sur la tranche. J’ai fait chauffer le BBQ à 500°F avec seulement les deux brûleurs aux extrémités ainsi que celui infrarouge pour saisir le steak.

Donc, faire saisir la viande pendant 2 minutes par côté. Déplacer la viande au centre du BBQ pour continuer avec une cuisson indirecte. Sortir la viande à environ 135°F et la laisser reposer quelques minutes. Trancher en lanière et déposer sur la salade.

Retour de vacance et bilan de camping

De retour à la maison depuis hier soir et c’est encore un samedi pluvieux. Les vacances ont été un bienfait incroyable.

Nous avons quitté la maison dimanche matin en direction du New Jersey avec un premier arrêt à Atlantic City pour une petite nuit afin d’avoir un peu de repos. Ma conjointe avait trouvé un petit motel un peu en dehors de la section des gros hôtels. Nous étions à environ 15 minutes de ceux-ci. En soirée et pour souper, nous sommes allés au Borgota. C’est un hôtel de la chaîne MGM Resort. Le restaurant Buffet de cet hôtel est des plus surprenant avec du choix, de la qualité et du goût. Pour ce qui est de la section casino, des machines à sous en quantité, des tables de jeu pour tous les goûts et le tout en deux sections soit pour non-fumeurs et fumeurs.

Lundi matin nous avons pris la direction de Green Creek pour le camping Acorn Campround. C’est environ 1 heure de route entre les deux endroits. Acorn est un site très boisé avec des terrains de bonnes dimensions et beaucoup de service disponible. Nous avons été vraiment chanceux lors de l’installation de notre tente et de la cuisinette puisse qu’il y a eu une accalmie de la pluie. Nous avons été en mesure de tout installer au sec. Mais en très peu de temps, la température a changé et nous avons eu droit à tout un déluge. Par chance notre terrain était un peu en pente de sorte que l’eau ne s’est pas accumulée sur celui-ci. En soirée nous sentions l’eau passer sous la toile de notre tente. Avec toute cette pluie, nous avons eu la preuve que la tente est bien hydrofuge. Par chance, les autres jours nous avons eu droit à quelques nuages et du beau soleil.

Green Creek est bien situé puisse qu’à 10 minutes vous êtes à Wildwood et son fameux Boardwalk. Vous êtes également à environ 45 minutes d’Ocean City et finalement 20 Minutes de Cape May. Si vous arrivez assez tôt à n’importe quel de ces endroits, vous aurez accès à du stationnement.

Si vous êtes un peu blasé du Boardwalk de Wildwood et de sa marée humaine, je vous conseille Océan City. Un peu moins connu, cet endroit offre également une promenade située entre une magnifique plage et une série de petites boutiques, restaurants et jeux de foire de toutes sortes.

Pour ce qui est de Cape May, vous aurez droit à une très longue plage avec du beau sable. Les vagues sont très parentes et fortes en matinée. L’eau est un peu plus chaude (quelques degrés) qu’a Océan City. Si vous cherchez de la belle eau claire, vous serez déçu puisse que celle-ci est très sablonneuse à cause des courants.

Après quelques jours de camping, il était temps de plier bagage et de reprendre la route en direction de Brooklyn pour un petit arrêt. En ore une fois, ma conjointe nous avait trouvé un endroit bien placé. Le Days Inn est situé à environ 10 minutes à pied de la station de métro 36th. Il est très facile de vous rendre en plein cœur de Times Square et Manhattan. Un petit conseil, prenez une carte rechargeable pour l’accès au métro. Ceci vous évitera de faire la file devant les machines distributrices.

Tout ceci étant dit, si vous me lisez depuis le début vous attendez sûrement mon bilan final à la suite de ces 3 fois en camping. En bien voici, j’aime bien l’idée de faire du camping. Par contre, le faire dans une tente ou bien une tente-roulotte n’est vraiment pas pour nous. D’ailleurs nous avons débuté nos discussions et nos recherches pour soit un petit motorisé ou bien une roulotte. C’est à suivre…

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑