Carré de porc façon personnelle

Hier soir, nous recevons un couple d’amis pour un bon souper et une belle soirée. On avait eu une demande pour le moins directe qu’ils s’attendaient à avoir un bon BBQ pour le souper. Pour le plaisir de tous, nous avons répondu aux attentes de nos convives.

Nous avons décidé de faire un carré de porc sur le BBQ comme repas principal. Mais débutons par une entrée en attendant le souper, soit bouchées de croûtons grillés à l’ail, crevettes et salade d’avocat accompagné d’olives. C’est une recette que Karol a trouvée sur l’internet et légèrement modifiée.

Par la suite nous avons ouvert le repas avec une salade César grillée avant de présenter le plat principal qui s’est traduit en un petit délice. Ce carré de porc a été acheté il y a quelque temps à l’entrepôt de viandes. La qualité de la viande était sans reproche, tout comme la cuisson.

J’ai préparé le BBQ pour une cuisson indirecte avec une température ambiante située entre 225 et 275°F. J’avais pris soin de régler mon thermomètre Smoke de ThermoWorks à 300°F afin d’avoir une alarme en cas de dépassement indésiré. La pièce de viande a été enduite d’équipes Steak de Malabar de la série Project Smoke de Steven Raichlen.

Ma sonde à viande a été réglée sur 160°F. Je gardais un œil sur le thermomètre afin de retirer la viande aux environs de 150°F pour le laisser reposer dans le four (régler à 170°F) sous un papier d’aluminium.

Ma petite touche personnelle se traduit par l’ajout de copeaux d’érable pour les 2 dernières heures de cuisson. La viande a cuit environ 5 heures sur le BBQ et avec le temps de repos, la pièce était tendre et juteuse. Nous avons fait un mélange de légumes grillés en guise d’accompagnement. Tout le repas à table a été cuit sur mon Napoleon Prestige 500. Oui un BBQ au propane peut vous permettre d’excellents repas complets.

Un première franchise pour mes amis de BBQ Québec

Bon dimanche matin à tous ! Le 1er avril dernier (journée du poisson d’avril) avait lieu l’ouverture de la première franchise de la boutique BBQ Québec dans les locaux de NORAC Spas situé à Saint-Jean-sur-Richelieu.

Bien qu’il y a présentement 4 succursales de BBQ Québec dans la province (Boucherville, Laval, Montréal et Sainte-Foy. Il y a aussi quelques points de vente en région. Cette fois-ci, les frères Lavoie ont décidé de frapper un grand coup en signant une première franchise de BBQ Québec avec des maniaques du BBQ.

Bien que je n’ai pu être présent pour la première journée, à cause de mon travail, nous y sommes allés ce samedi afin d’encourager un commerce local. Je savais que Max Lavoie serait sur place afin de discuter avec les amateurs et clients. Son frère Jean-Philippe était également sur place pour saluer les clients bien que c’était son anniversaire.

Je ne me considère pas du tout un « groupie » des 2 frères, reste qu’ils m’impressionnent. Ils sont un exemple parfait du vrai Québec inc. Ils ont réussi à changer le monde un BBQ à la fois pour reprendre leur expression.

À ma grande surprise, Max a semblé me reconnaitre, puisse qu’il m’a interpellé par mon prénom. Est-ce que j’ai été un peu surpris ? Est-ce que ça m’a fait un petit velours ? Bien oui, c’est comme évident. Nous avons discuté brièvement, nous les avons félicités et je ne pouvais passer à côté d’une photo avec eux.


ECHO – Le contrôleur de frein de Curt

Comme vous le savez, depuis l’été dernier nous avons une tente-roulotte derrière notre VUS. Comme cette dernière a un poids assez élevé de près de 3900lbs, lorsque rempli au maximum, mes freins avant ont pris un dur coup et ont dû être changés tout dernièrement à cause d’une usure prématurée causée par les multiples freinages suite à toutes nos sorties.

Donc, nous avons pris la décision de faire installer un module de frein électrique à bord de notre VUS. Avec le nombre incroyable de modèles sur le marché, nous avions tout d’abord opté pour un modèle classique de milieu de gamme installé à l’intérieur. Quelques jours avant mon rendez-vous, je vois une publicité de la compagnie Curt qui annonce un modèle sans-fil qui s’installe directement sur la prise 7 brins à l’arrière du véhicule et qui se configure à partir de notre cellulaire via une connexion de type Bluetooth sous le nom ECHO.

Malgré le prix relativement élevé d’environ $299, je me suis un peu plus renseigné sur ce modèle et ses caractéristiques. Déjà qu’en étant un module externe sans-fil, il peut être installé sur plusieurs véhicules et configuré avec différents profils d’utilisateurs. L’interface du logiciel est très simple, une fois les 2 appareils synchronisés vous accédez au profil par défaut et avez le contrôle sur la force envoyé aux freins de la remorque ainsi qu’au délai. Le module externe vous indique à l’aide d’une DEL que tout est synchronisé et calibré.

Je dirais qu’il y a au moins 2 conditions à respecter afin que tout fonctionne, soit d’avoir un 12 volts permanent sur la prise et de garder l’application ouverte sur votre cellulaire. L’application peut est gardé en arrière plan pendant que vous utilisez les autres fonctionnalités tel que GPS, téléphone, etc.

Dans le cas de mon VUS, l’installation du 12 volts à pris à peine plus d’une 1 heure. Nous avons effectué la synchronisation du module de frein Curt avec l’application mobile en moins de 3 minutes. Je vous recommande fortement de faire affaire avec Attaches de Remorque Boucherville, de vrais spécialistes.

Tout est dans la passion

On a beau faire souvent les mêmes repas et répéter les mêmes recettes, il arrive que le goût change de fois en fois. Pourquoi ? Tout simplement parce que nous n’avons pas les mêmes émotions. Oui, ça peut vous sembler un peu drôle comme réflexion, mais c’est un fait. Si vous tenez à avoir toujours les mêmes résultats, il vous faut être dans le même « mood ».

Par contre, la cuisine est une histoire de passion. Je le sais qu’il y a des exceptions comme si vous devez nourrir votre petite famille dès votre arrivée à la maison. Il y a des contraintes de temps, de budget, etc. Mais sinon, lorsque vous cuisinez vous le faites pour votre plaisir et celui de vos invités. C’est à ce moment que la passion entre en jeu. Les odeurs, les couleurs et les goûts deviennent subtilement votre priorité.

Vous planifiez soigneusement votre repas, ce que vous allez servir en entrée, le plat principal et ses accompagnements, puis le dessert. Vous imaginez votre mise en table et où seront assis les convives. Même un simple souper en amoureux nécessite une certaine planification.

Vous revenez en cuisine et sortez les aliments. Votre petit hamster se met à travailler de sorte que vous avez déjà une bonne idée des saveurs que vous désirez aller chercher. Vous sortez les épices, coupez les légumes, chauffez les poêles et le BBQ.

Les cuissons avancent sous votre surveillance et celle de votre thermomètre qui peut être relié à votre téléphone. Vous prenez une gorgée de vin en vous disant que vous êtes en contrôle ou en espérant que vous ne raterez pas votre coup.

Tout est prêt et vous montez les assiettes. Vous vous assurez d’avoir une belle présentation plaisante pour les yeux avec de belles couleurs dans l’assiette. La passion c’est ça… Du début de la planification jusqu’à la fin du repas.

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑