Un blogue à découvrir – Vin et Popotte

Bon matin à tous ! Il nous arrive tous de nous demander quel vin choisir pour telle ou telle occasion ou quoi boire avec un certain repas. Oui, nous pouvons passer par notre succursale de la SAQ préférée. Oui, vous pouvez demander à Google et oui vous pouvez me le demander (LOL).

Par contre, il existe également des blogues sur le sujet et je vous en propose un ce matin. Allez donc jeter un coup d’oeil ici sur Vin et Popotte.

Camping Magog-Orford en famille

Bon lundi matin à tous. Nous sommes revenus hier de notre second weekend de camping. Celui-ci devait initialement être notre premier, mais c’est en fait le deuxième, qui est aussi devenu un weekend en famille avec l’addition de ma grande fille Annabelle.

Le camping Magog-Orford situé au 611, ch. Alfred-Desrochers est situé à environ 1h de la maison. Mais comme nous avons maintenant une plus grosse roulotte derrière notre VUS, la vitesse maximale est de 100km/h et avec les côtes sur le chemin des Cantons-de-l’Est, notre vitesse était d’environs 90-95km/h.

Pour un camping nous nous attendions à voir un écriteau d’une certaine grandeur indiquant l’entrée du camping. Eh bien non, nous sommes passés tout droit, car le fameux écriteau est petit et mal placé. Il faut vraiment savoir où se situe l’entrée du camping. Mais une fois que nous sommes arrivées à l’entrée du site, l’enregistrement se fait bien. Nous avons profité du weekend à 50$ avec un léger supplément pour ma fille et notre chien.

Le camping est relativement grand avec une grande majorité de saisonniers. Les sites pour voyageurs sont situés au milieu des saisonniers. Comme il est encore tôt en saison et que mère nature n’est pas totalement de notre côté, plusieurs terrains étaient détrempés avec des petits lacs sur leurs emplacements. Le nôtre ne faisait pas vraiment exception, on marchait et l’eau remontait facilement à la surface. L’emplacement (#153) était bien et presque au niveau. Les emplacements 3 services possèdent des dalles de ciment pour la table de pique-nique. Nous avons été en mesure de nous installer assez rapidement comparativement à notre tente-roulotte. Il faut s’établir une nouvelle routine afin de ne rien oublier et de faire les choses dans le bon ordre.

Je comprends que nous sommes en début de saison et que les saisonniers procèdent à des travaux de rénovation. Mais la circulation dans les rues du camping était assez intense par moment avec plusieurs camions qui allaient et venaient sans oublier les gros pickups diésel.

Ceci dit, les terrains sont de bonnes grandeurs et vous avez assez de place pour bien vous installer. Il y a une piscine et un bain-tourbillon (SPA), une salle pour les activités, un petit casse-croute et l’accès internet payant au coût de 5$ par période de 24h par appareil. Pour les vidanges, vous devez aller les déposer dans les conteneurs à l’entrée du camping, car il ne semble pas y avoir de poubelles dans les rues ou de service de ramassage.

Malgré la température, nous avons été en mesure de faire 2 soupers sur le BBQ. Parlant de BBQ, vous avez comment j’aime avoir le mien propre, et bien je crois bien avoir perdu ma brosse Grill Daddy lors de notre dernier weekend. Mais bon, je le nettoierai à la maison et je verrai pour m’en procurer une autre si je ne la retrouve pas après avoir fait un bon ménage de la roulotte.

Parlant de la roulotte, tout semble bien fonctionner et elle est très logeable pour nos besoins. La seule chose que je dois vérifier est le système Nautilus situé dans le compartiment avant à gauche. Je dois m’assurer que l’eau que j’ai vue sur le plancher ne provient pas d’un problème de tuyaux, mais bien simplement d’un mauvais serrage de l’arrivée d’eau de ma part.

En gros, ce fut un bon weekend en famille. Notre belle Mademoiselle Lili s’est fait des amis lors d’une visite au parc à chien à Magog.

Lili et une nouvelle amie

Notre VUS s’est bien comporté avec une consommation relativement raisonnable compte tenu des montagnes et des changements de limites de vitesse. La tenue de route était très stable malgré les petites bourrasques et le croisement de semi-remorques. Il faut dire que le système Equal-i-zer E4 fait très bien le travail. Les freinages étaient stables et faciles avec le module Curt ECHO. Pour ceux qui pensent que le Volkswagen Touareg n’est pas en mesure d’effectuer le travail, je peux vous confirmer que oui il peut le faire. Est-ce que je suis à la limite des capacités de celui-ci ? Oui et non. Le GVWR de notre roulotte (Grand Design Imagine 2500RL) est de 7495lbs. Selon mon estimation, nous étions à environ 6700lbs. Donc, encore près de 1000lbs de jeux. C’est plus au niveau du poids sur la pôle que nous étions vraiment à la limite du poids. Par chance avec le système de distribution du poids, l’ensemble VUS-roulotte était bien droit. Est-ce que nous serions mieux et plus en confiance avec un plus gros véhicule ? Oui et non. Le Touareg fait bien le travail et le seul irritant est au niveau de la consommation d’essence puisqu’il n’est pas diésel. Donc, pour avoir un jeu plus grand au niveau de la capacité de chargement et du poids sur la pôle, un plus gros VUS serait amplement suffisant.

Ma Montée de Lait de Mai

Il faut qu’on se l’avoue, nous les Québécois nous pouvons être chialeux. Je dirais que c’est encore pire avec la popularité des réseaux sociaux (Facebook, Twitter, etc.). Ces plateformes amènent un certain anonymat et les personnes en profitent pour dire tout ce qu’ils pensent en bien ou en mal. Je suis d’accord avec la liberté d’expression. Mais svp, surveillez ce que vous dites et comment vous le dites.

Sur Facebook je fais partie de plusieurs groupes autant francophone qu’anglophone sur les sujets du camping ainsi que du BBQ. Je peux vous dire que les Américains ont beaucoup plus de savoir-vivre que nous dans les groupes auxquels je suis abonné. Je ne nommerai aucun nom de groupe, mais vous serez peut-être en mesure de les identifier par vous-même si vous en faites également partie.

La première question pour moi est la suivante : est-ce que je débute la montée de lait avec le camping ou bien le BBQ ? Dans les 2 cas, je vais recevoir des commentaires négatifs et les lecteurs risquent d’arrêter de lire après le premier sujet.

Prenons une chance avec le BBQ et croisons les doigts pour le mieux. Il y a principalement 2 lignes de pensée lorsqu’on parle de cuisson au BBQ. D’un côté nous avons ceux qui sont au propane et de l’autre ceux au charbon. Je vais laisser de côté les fumoirs aux granules et les BBQ électriques.

Selon les mordus du charbon, il n’y a que ce type de combustible qui devrait être utilisé pour toutes les cuissons. Sinon, autant faire des hot-dogs et des hamburgers. Oui je conçois que le charbon a des avantages au niveau du goût, des possibilités de longues fumaisons, du faible coût pour débuter, etc.

Mais svp, il peut arriver dans la vie que des personnes soient dans l’obligation d’utiliser le propane pour des raisons de sécurité, de règlementation, d’espace, etc. Donc, est-ce qu’il serait possible de surveiller vos commentaires ? Personnellement, avec mon Napoleon Prestige 500 je fais presque tout ce que je veux avec un niveau de réussite très satisfaisant.

Je conçois que certaines personnes désirent que d’autres pensent et agissent comme eux, mais arrêtez d’insulter et de vous moquez des autres.

C’est un peu comme la mode des grattoirs en bois. Le monde a littéralement capoté avec les articles et les reportages-chocs sur des fils de fer qui sont restés coincés dans la gorge ou bien qu’ils en ont retrouvés dans leur nourriture. Il faut comprendre qu’il y a plusieurs types de brosses à poils de fer et que la qualité varie grandement en fonction du prix. Si vous ne payez que quelques dollars pour une brosse, attendez-vous pas à une grosse durée de vie.

J’ai vu plusieurs personnes tenter d’utiliser ces fameux grattoirs en bois. La seule chose qui a été nettoyée est le dessus de la grille. Sur les côtés tout était encore collé. Mais encore là, si vous désirez absolument l’utiliser, faites-le. Mais moi, je préfère mes brosses Grill Daddy. Je change les têtes à toutes les années pour quelques dollars et ça nettoie très bien toute la grille.

Je pourrais aussi vous parler de la controverse sur l’utilisation de la cannette de bière pour faire cuire le poulet ou bien de mouiller une partie des copeaux de bois lors de la fumaison. Il y a plusieurs lignes de pensées sur ces sujets et moi je vous dis que faire vous-même vos expérimentations.

Pour moi, la canette sert essentiellement de support pour tenir le poulet et les copeaux humides vont prendre plus de temps avant de débuter à fumer. Mais ça, c’est mon opinion personnelle.

Maintenant, passons au sujet suivant qui est le camping. Là je m’attends à recevoir des roches. Si vous parcourez les groupes de discussion et que vous avez le malheur de posséder un VUS devant votre tente-roulotte, hybride ou roulotte, et bien vous êtes un danger public, un insouciant et que vous ne tenez pas à votre vie et celle des autres. Il vous faut obligatoirement un pickup et le plus gros possible pour des raisons de sécurité.

Franchement !!!! C’est du gros n’importe quoi. Il faut que le monde comprenne qu’il y a plusieurs catégories de VUS (2000-3500lbs, 5000-6000lbs et les 7000lbs et plus). En bas de 2000lbs de capacité, je ne vous recommande vraiment pas t’attacher rien derrière.

Prenons à titre d’exemple une roulotte. Il y a le poids à vide et le poids maximum une fois chargé. Il faut toujours utiliser le poids maximum pour valider votre véhicule. Le poids peut facilement augmenter de 2000lbs. Il faut aussi penser que si vous remplissez votre réservoir d’eau propre, chaque gallon d’eau aura un poids de 10lbs. Il y a aussi le poids sur le timon qui représente entre 10 et 15% du poids de la roulotte. Il faut que votre véhicule soit correctement équipé pour ce poids.

Il y a aussi la longueur de la roulotte en fonction de l’empattement du véhicule. J’en conviens que si le véhicule n’est vraiment pas assez long pour la roulotte qu’il y a des risques de léger louvoiement. Encore là, il y a des systèmes anti-louvoiement sur le marché. Mais il y a des limites.

Lorsque j’entends qu’en situation de freinage d’urgence c’est la roulotte qui va pousser le véhicule et que c’est pour cette raison que ça prend un pickup, laissez-moi vous dire qu’une roulotte a des freins électriques qui sont activés par le véhicule.

Selon moi, un pickup est essentiel si vous avez une roulotte à sellette (fifthwheel) ou que vous vous en servez pour votre travail, ou bien si vous avez une roulotte de plus de 7000lbs à vide.

Personnellement, je possède un Volkswagen Touareg qui a une capacité de 7700lbs et une roulotte qui a un poids à vide de 5100lbs et un poids plein approximatif de 6500lbs (aucun liquide). La capacité maximale de la roulotte est de 7100lbs. Donc, en deçà des 7700lbs du véhicule. J’ai un système de traction Equal-i-zer E4 et un module de frein électrique Curt ECHO. Le tout est calibré en fonction de mon véhicule et de la roulotte.

Est-ce que ça va bien ? La réponse est oui. Est-ce que je me sens en confiance, la réponse est encore oui. Est-ce que je suis un insouciant ou un danger public sur les routes ? La réponse est non. Il faut suivre la vitesse maximale dictée par la charge du véhicule. Dans mon cas, je ne dépasse pas les 105km/h sinon le moteur force trop et la consommation d’essence devient trop élevée.

Est-ce que je suis limite avec mon véhicule. Oui et non. Je suis sous la limite, mais je suis conscient que celui-ci s’usera plus rapidement. Est-ce que je serais mieux avec un pickup  ? Pourquoi un pickup ? Je pourrais avoir un plus gros VUS avec une capacité de 9000lbs qui serait en mesure de remplir mes besoins. Si j’y vais avec un pickup, ça serait plus pour des raisons financières avec tous les rabais offerts par les fabricants.

C’est un peu comme ceux qui sont contre l’utilisation du WiFi en camping et qui disent au monde de décrocher. Est-ce que vous savez qu’il existe des personnes qui doivent travailler à distance ? Et ce, même les weekends.

En conclusion, je me demande si la majorité des propriétaires de pickup ont aussi des BBQ au charbon.

Sur ce, bonne saison de BBQ et de camping… Vivre et laisser vivre…

3 campings en 2 semaines et 5300Km

Bonjour à tous ! Nous sommes de retour de notre road trip de 2 semaines jusqu’à Walt Disney accompagné de notre petit-fils de 4 ans. Nous avons parcouru environ 5300Km durant nos vacances. Nous avons eu quelques surprises en cours de route, mais somme toute, ce fut de merveilleuses vacances.

Pour référence, tous les prix indiqués sont en devises américaines.

18 avril 2019 : Départ après le souper de Chambly. Le camion et la tente-roulotte sont à pleine capacité. Le passage au poste douanier de Rouses Point (NY) c’est très bien passé avec un minimum de délai. La traversée des Adirondacks par l’autoroute 87 c’est passé sans problème jusqu’à Albany (NY). Nous avons arrêté pour quelques heures de sommeil dans le camion au premier « service center » sur la 87.

19 avril 2019 : En suivant les indications de l’application mobile WAZE, nous avons évité les villes de Philadelphie et Washington jusqu’à notre arrivée à Lorton (VA) à la station de train Amtrak.

C’est à cet endroit que nous avons eu droit à notre première surprise. On se met en ligne pour l’enregistrement et une préposée s’avance vers nous pour nous aviser que nous ne pouvons embarquer avec la tente-roulotte parce qu’elle est trop large. L’un de ses collègues arrive avec un bâton et selon eux, nous sommes trop large de 2 pouces. J’explique que lorsque nous avons appelé afin de réserver notre place que j’ai donné nos dimensions et que tout était OK. Mais non, on nous refuse l’embarquement. On se présente au comptoir pour un remboursement. C’est une très grosse déception pour notre petite famille puisque nous avions tellement hâte de vivre cette expérience en famille avec notre petit-fils.

En plus, on nous avise que nous devons quitter le plus rapidement possible puisqu’un avis d’orages sévères a été annoncé pour les prochaines heures. On décide de reprendre la route rapidement sans savoir que ces orages vont nous suivre pour un bout.

Nous traversons la Virginie et la Caroline du Nord avec 3 avis de tornades à la radio. Nous avons eu droit à des ralentissements majeurs (rouler à 10km/h au lieu de 120km/h) sur l’autoroute. Voir un grand nombre de véhicules arrêté sur l’accotement ou bien dans le fossé à cause de la pluie. Nous avions juste hâte que ça arrête afin de conduire sans le stress. Arrivés en Caroline du Sud, nous avons trouvé un hôtel pour la nuit.

20 avril 2019 : La route entre l’hôtel en Caroline de Sud et le site de Disney en Floride est super belle. Le soleil est au rendez-vous ainsi que la chaleur. Nous avons quitté avec 15°C et arrivés avec 26°C en début d’après-midi. Un petit arrêt au marché Publix pour une petite épicerie et direction Fort Wilderness. L’enregistrement se fait rapidement, ils nous remettent nos bracelets « Magic Band » qui sont reliés à notre carte de crédit ainsi que le plan du site et la liste des nombreuses activités.

On se dirige vers notre terrain (#1908). Très bien situé, on se stationne après quelques essais. Comme la tente-roulotte est positionnée sur une dalle de béton, elle est parfaitement au niveau. On s’installe rapidement afin d’aller prendre l’autobus en direction d’Hollywood Studio (premier parc).

Il est à noter que sur le camping il y a un service de transport en commun qui nous amener aux 2 endroits principaux afin de prendre l’autobus principal en direction des différents parcs de Walt Disney. Donc, nous arrivons à Hollywood Studio et le passage obligatoire par la sécurité. Tout se passe bien et rapidement.

Comme nous avions des FastPass de planifiés, nous étions pressés de nous rendre au bon endroit. Nous avons visité Toy Land avec ses manèges, vu le défilé de Star Wars, fait quelques manèges et terminé la journée au parc épuisé par la route et tout le reste.

Retour au camping afin de relaxer un peu avant d’aller dormir une première nuit en Floride.

21 avril 2019 : Aujourd’hui c’est Pâques et quelle meilleure idée que d’aller à Magic Kingdom et d’y passer toute la journée et soirée avec des accessoires de Pâques sur la tête … question de se mettre dans l’ambiance ! À partir du camping, il suffit de prendre un bateau pour y aller. C’est le moyen de transport le plus direct pour s’y rendre. Une petite promenade très bien animée par un capitaine verbomoteur.

Magic Kingdom c’est grand, mais les sections à thème sont bien séparées et il est facile de s’orienter en regardant les tourelles du château en fonction de la carte du site. Comme de raison, nous avons profité des FastPass dans différents manèges et fait l’incontournable Splash Mountain … notre petit-fils a adoré que nous soyons trempés après ce manège.

En soirée, la façade du château s’anime au son de la musique avec des animations d’une qualité incroyable et se termine en feux d’artifice.

Une petite chose à ne pas manquer pour nous, ce sont les fameux « funnel cake » que l’on retrouve à un petit kiosque derrière le château. Ils sont gros et ils sont bons.

22 avril 2019 : Enfin une journée de repos s’annonce puisque nous restons au camping pour la journée. Pour cette occasion, nous avons décidé de prendre une voiturette de golf qui est en location au coût de 60$ par jour plus taxes. Nous avons pris la décision de prendre la location pour 3 jours. Ceci va nous permettre de découvrir le camping un peu plus ainsi que de faciliter nos déplacements. Il est possible de brancher la voiturette sur la prise à l’entrée de notre espace afin de recharger la batterie.

Donc, après un bon petit déjeuner, on se déplace au poste à l’entrée du camping afin de procéder à la location de la voiturette. Ils nous informent que la location débute à 13h la journée même. Nous allons en profiter pour retourner à l’épicerie en attendant de prendre possession de la voiturette. Un peu avant 13h, nous retournons à l’entrée, prenons possession de la voiturette nous partons à la découverte du camping.

Le camping est grand, mais vraiment grand. Les sections sont bien identifiées et les terrains relativement intimes avec une certaine distance entre ceux-ci et une bonne quantité d’arbres. Je crois que nous avons peut-être fait le tour du 1/8 du camping avant de nous rendre à la piscine. Nous vous conseillons celle qui se situe au Meadow Recreation Area. Elle est d’une bonne grandeur, avec une bonne surveillance. Il y a une petite section séparée pour les tout-petits, une arcade ainsi qu’un petit casse-croute.

Après le souper, nous nous sommes rendus au Chip’n Dale’s Campfire Sing-A-Long. Celui-ci est situé à peine plus loin que la piscine du Meadow Recreation Area. Comme son nom l’indique, les mascottes Chip and Dale sont présentes pour le bonheur de tous. Ils font des jeux, on peut prendre des photos. Le tout est en attendant l’allumage des feux de camp afin d’y faire cuire les Smores.

Par la suite, un chanteur et animateur qui s’occupe d’amuser la foule avec des chansons et en faisant participer une majorité de personnes.

23 avril 2019 : Aujourd’hui nous nous dirigeons vers Animal Kingdom. Si vous croyez que les parcs sont grands, attendez de visiter celui-ci. Selon nos sources, la superficie des 3 autres parcs entre dans Animal Kingdom. C’est tout simplement immense comme site. Je dirais qu’il est important de se trouver des points de repère, parce que certains endroits se ressemblent.

Donc, à notre arrivée nous nous sommes dirigés vers la section « Africa » pour faire le Kilimanjaro Safaris. On y retrouve plein de différentes espèces et voir l’émerveillement dans les yeux de notre petit-fils valait amplement le temps d’attente.

Nous avons eu la chance de croiser et passer une partie de la journée avec un couple d’amis de longue date de Karol. Nous avons fait 1 manège et 1 spectacle avec eux, soit la Kali River. Ça ne dure pas longtemps comme manège, mais ça brasse et on sort de là tout mouiller.

Nous avons également vu quelques spectacles dont, It’s tough to be a bug, Festival of the Lion King.

De retour au camping, nous avons quelque peu profité de la piscine en soirée afin de relaxer avant un bon sommeil réparateur.

24 avril 2019 : C’est notre dernière journée complète à Fort Wilderness puisque nous quittons demain. Nous avons décidé de relaxer un maximum et de profiter de la piscine le plus possible. Il fait beau, chaud et il y a du monde partout.

Pour le souper, nous avons décidé d’y aller avec le souper-spectacle « Hoop-Dee-Doo Revue ». Pour le repas, nous avons eu droit à un petit gâteau au beurre en entrée, suivi de poulet frit, côtes levées de porc, patates pilées et du maïs. Le tout servi dans des récipients en un genre d’étain qui pourraient dater d’une autre époque. Le spectacle lui-même quelque peu loufoque illustre la vie durant la conquête de l’Ouest.

25 avril 2019 : Fort Wilderness est le genre de camping que l’on pourrait comparer à un hôtel mais en plein air. Pour le prix, vous avez droit à une foule de services et d’activités. Le site est très bien entretenu et les emplacements très propres tout comme les endroits au public (blocs sanitaires, buanderies, restaurants, etc.). Il est à noter que la buanderie fonctionne avec un système informatisé payable par carte de crédit uniquement au coût de 3$ par service. Vous avez un grand choix de type d’emplacement (le prix varie selon le type et la période de l’année) pour les types d’équipement de camping allant du site pour tente aux super sites VIP. Le seul point négatif que nous avons trouvé est qu’il est interdit de faire des feux à ciel ouvert sur les emplacements.

C’est aujourd’hui le départ vers notre prochaine destination, soit le Pirateland de Myrtle Beach (SC). Donc, le temps de tout ramasser et paqueter la tente-roulotte, nous sommes parties. La route se fait assez bien malgré la circulation. Dès que nous sortons de la Floride, il y a beaucoup moins de monde sur l’autoroute. En arrivant en Caroline du Sud, il y a un peu plus de circulation puisque la journée avance. En arrivant à Myrtle Beach, la liste des boutiques de vêtements et articles de plage est considérable. C’est la même chose du côté des concessionnaires de VR, il y en a presque partout.

On arrive vers l’heure du souper au camping. La procédure d’enregistrement se fait bien et c’est rapide. Ils nous indiquent notre numéro de terrain sur le plan et comment s’y rendre. Comme c’est un autre site que nous devons reculer notre équipement, j’ai l’aide d’un voisin pour me guider et c’est un succès après quelques tentatives.

À notre grande surprise, le vent est très présent dans la section en bord de mer. Selon ce que nous avons compris, il vente en permanence avec de bonnes rafales de temps en temps. Donc, pas question de mettre l’auvent ou même notre cuisine extérieure. On va profiter du fait qu’un abri de bois est installé sur chacun des terrains dans notre section. Par contre, le toit est plutôt bas et je me conge légèrement la tête à quelques reprises.

La soirée est bien entamée et avons profité des repas préparés de l’épicerie Food Lion. Nous décidons de rester à la tente-roulotte pour la soirée.

26 avril 2019 : À notre réveil, la température n’est pas des plus clémente pour aller à la plage. Karol décide que nous avons également besoin d’une voiturette de golf pour nos déplacements suite au succès au camping de Disney. On en prend possession pour le prix de 60$ par jour. On décide d’aller magasiner un peu et de faire un arrêt au Camping World. Si vous croyez que les concessionnaires de VR sont gros au Québec ou en Ontario, vous n’avez rien vu ! C’est immense le terrain au point que les représentants se déplacent en voiturette de golf avec les clients. À la boutique on achète quelques articles et nous en profitons pour aller visiter quelques roulottes afin de nous donner des idées pour les prochaines années. Très honnêtement, un ou deux modèles avaient un potentiel pour nos besoins, mais aucun coup de cœur.

Sur le chemin du retour, Karol voit une annonce pour des tours d’hélicoptère pour $20. Bien que je ne voulais pas arrêter parce que je pensais que c’était une arnaque, j’ai accepté d’y aller pour que Karol puisse s’informer. En effet, c’est 20$ par personne pour une très courte balade de quelques minutes. Donc, deviner quoi ? Nous avons fait la balade et notre petit-fils a adoré avec un grand sourire et les yeux grands ouverts.

Au retour au camping, nous avons été faire un tour à la piscine. Elle n’est pas vraiment chauffée et comme le soleil est partiellement caché, l’eau n’est pas des plus chaude. Un petit tour à la boutique du camping. Quelques souvenirs sans plus, mais ils ont un peu de tout afin de dépanner rapidement les campeurs.

C’est une autre journée de bons vents. Donc, nous sommes pris pour manger à l’intérieur.

27 avril 2019 : Dernière journée complète au camping et les vents ont diminuer assez que nous pouvons profiter de la plage. Celle-ci est longue et propre. Les vagues sont assez fortes et la température de l’eau est loin d’être celle de juillet, mais au moins on y met les pieds.

On en profite pour finir l’après-midi à la piscine et faire un peu de lavage. Bien que la buanderie est propre, il y a un manque de ventilation. Il en coûte 2$ pour une brassée et c’est 0,25$ par 16 minutes de séchage. Donc, en gros pour une brassée dans la sécheuse c’est un autre 2$.

La section piscine comporte la piscine principale, une rivière lente avec des tubes ainsi qu’une section pour tout-petits agrémentée d’un bateau de pirate.

Pour le souper, nous avions prévu quelque chose de bon sur le BBQ, mais j’ai eu un petit accident avec l’abri en bois qui nous a obligés à une visite à l’urgence de l’hôpital. Oui, il faut faire attention, il y a des abris qui sont plus bas que les autres. Il faut presque visiter l’emplacement avant de l’accepter.

28 avril 2019 : Aujourd’hui c’est un départ pour un bon 7 heures de route en direction de Virginia Beach pour aller au Trav-L-Park. En réalité, nous avons roulé pour un peu plus de 8 heures avec les différents arrêts obligatoires.

Initialement, nous voulions le même terrain que l’année dernière, mais comme cette section devait être en rénovation au moment de la réservation, nous avons choisi le terrain 123 qui est un peu plus vers l’entrée, mais tout aussi bien situé.

Comme nous connaissons le camping où nous allons poser la tente-roulotte, nous savons la procédure pour l’enregistrement et ça se fait très rapidement. Comme le camping vient pour ainsi dire d’ouvrir et est encore en « présaison », il y a des choses qui ne sont pas encore en fonction (restaurant, animation, etc.). Par contre, la piscine principale est ouverte et chauffée, le magasin ouvre durant la journée avec des heures réduites.

Nous décidons d’installer la tente-roulotte avant d’aller faire une petite épicerie pour le soir et le lendemain matin. Pour les endroits que nous vous conseillons pour effectuer votre épicerie, il y a le Food Lion et le Wal-Mart. Lidl est vraiment en dernier recours.

29 avril 2019 : La température quelque peu maussade ne nous permet pas d’aller à la plage comme nous le voulions. Donc, nous avons été faire un peu de magasinage et retour à l’épicerie pour le reste des vacances en Virginie. Ç’a été une journée relativement tranquille qui s’est terminée avec un bon feu de camp.

30 avril 2019 : Le soleil et la chaleur sont au rendez-vous pour cette dernière journée complète de camping. Comme prévu, c’est direction la plage. Puisque le camping n’est pas officiellement ouvert, le transport vers la plage en autobus n’est pas en fonction encore. Mais, nous avons accès au stationnement gratuit près de la plage juste après le pont.

À notre arrivée sur le Boardwalk, il y a plein de travailleurs qui sont afférés à défaire des équipements de spectacle. Nous avons été dans l’obligation de marcher sur une distance de plusieurs rues avant d’avoir un accès à la plage (et le retour identique). La plage est toujours aussi belle et propre. L’eau était plutôt froide compte tenu de la date à laquelle nous y sommes. Les vagues sont bien présentes. Malgré qu’il soit tôt dans l’année, il y a une bonne foule sur la plage, mais il est facile d’y trouver un espace convenable pour s’installer.

Après la plage, sur le chemin du retour, nous avons effectué quelques achats de souvenirs, etc. C’est un peu un incontournable lorsqu’une visite de beaux endroits.

Dernière soirée devant un bon feu de camp et voir notre petit-fils s’endormir solidement dans sa chaise n’a pas de prix. La journée a été longue pour tous et une bonne nuit de sommeil ne sera pas de refus.

1 mai 2019 : C’est un autre et dernier départ d’un camping. Nous sommes en direction de la ville d’Edison au New Jersey. Nous avons décidé d’arrêter à cet endroit pour couper le chemin et ne pas être dans l’obligation d’arriver en pleine nuit à la maison. La route est longue, mais il fait beau. Au fur et à mesure que nous remontons la côte est, la température descend. À notre départ, il faisait environ 25°C et à notre arrivée à l’hôtel, celle-ci n’était que de 6°C.

Pizza et frite pour souper, suivie d’un bon dodo afin d’être en forme pour rentrer à la maison. Le chemin est long, il y a de la circulation, mais à avance bien.

Conclusion : Nous avons passé 2 belles semaines de vacances en famille. Nous avons visité des endroits merveilleux. Nous avons eu du plaisir et tout a bien été. Malgré le poids de la tente-roulotte (près de 3900lbs) et que le camion était bien chargé, notre consommation moyenne d’essence a été d’environ 16l au 100km. C’est certain qu’en traversant les montagnes, celle-ci a été beaucoup plus élevée, mais en contrepartie il y a bien des endroits où nous étions à environ 10l au 100km.

Premier weekend de camping avec notre nouvelle roulotte

Avant de parler de notre weekend, je vais vous parler du pourquoi nous avons une nouvelle roulotte. Lorsque nous avons fait l’acquisition de notre tente-roulotte, c’était dans un premier temps d’avoir du plaisir en camping, d’avoir de l’espace (c’est une 14’ de plancher et 27’ hors-tout). Bien qu’elle était grande, nous pouvions nous servir de notre camion sans problème. Elle avait aussi plusieurs avantages sur la compétition, soit 2 lits de grandeur king, une toilette fermée, une douche (que nous n’avons jamais utilisé), un frigidaire, un four, et j’en passe. Oui elle n’était pas des plus légère, mais avec un maximum de 3900lbs, c’était parfait pour nos besoins du moment.

Fleetwood Niagara 2009

L’été dernier, nous en avons vraiment profité, mais nous commencions à penser avec le genre de voyage que nous avions envie, que nous changerions pour une roulotte dans 2 ou 3 ans environ. Cette année, nous avions profité de l’hiver pour refaire la déco de Fleetwood (plancher en planches de vinyle, nouveaux rideaux et valences). Lors de notre premier voyage de cette année, nous avons été visiter un concessionnaire de roulottes à Myrtle Beach (Camping World). Nous avons vu bien des roulottes intéressantes, mais aucun vrai coup de cœur. Mais nous avions une bonne idée de ce que nous voulions.

À notre retour de vacances, nous avons eu la brillante idée d’aller chez Roulottes A.S. Lévesque à Ste-Hélène en bordure de l’autoroute 20. Le conseiller nous  vraiment bien reçu et après lui avoir indiqué nos besoins et lui donné une idée des marques qui nous intéressaient, nous nous sommes dirigés vers un modèle Imagine de Grand Design. C’était la 2500RL qui nous a été montrée en premier. Très honnêtement, en entrant c’était un coup de cœur avec les couleurs, la luminosité, la décoration, le rangement, les divisions, la qualité de construction, et j’en passe.

Par la suite, il nous a montré un modèle 2600 un peu plus gros, mais divisé autrement. Ensuite, 4 autres modèles d’autres compagnies. Mais nous comparions toujours avec la première. Nous lui avons indiqué que nous voulions aussi comparer avec d’autres concessionnaires et d’autres modèles. Il nous a donné un dépliant et ses coordonnées. Il nous a indiqué que dès que nous avions fait notre choix de le contacter peu importe la journée et l’heure.

Sur le chemin du retour, nous discutions des options, etc. Karol s’affairait à effectuer des recherches de roulottes chez les concessionnaires autour de Montréal.  Le seul endroit qui avait potentiellement quelque chose d’intéressant était Caravane Vaillancourt situé à Salaberry-de-Valleyfield.

Le lendemain, dimanche, nous sommes donc partis en direction de celui-ci. Nous avons discuté avec un conseiller et vu plusieurs roulottes. Aucune de celles que nous avons visitées ne répondait à nos besoins. Donc, nous sommes reparties avec l’idée de faire l’acquisition de la Imagine que nous avions vu la veille. Après le dîner, nous avons appelé le conseiller et posé quelques questions. Nous lui avons dit que c’était bon pour nous et que nous voulions entreprendre les démarches pour l’achat. On lui a fourni les informations de base pour qu’une personne au financement nous contacte le lundi.

Lundi en matinée je reçois un appel de la dame au financement pour mes informations. Elle contacte Karol pour la suite du questionnaire. Elle reçoit un appel une heure plus tard nous annonçant que nous étions les nouveaux propriétaires de la roulotte et demander à quelle date nous désirions prendre possession de celle-ci. Nous avons convenu du jeudi de la même semaine.

À notre rendez-vous du jeudi, ils ont effectué une inspection sommaire et visuelle de notre tente-roulotte. Nous avons effectué une inspection de livraison avec le technicien de la nouvelle roulotte afin de découvrir comment tout fonctionne. Par la suite, pendant que nous avons signé tous les documents, le technicien installait le nouvel ensemble de traction (Equal-i-zer E4) et effectuer les ajustements nécessaires. Nous sommes reparties en direction de la maison avec un large sourire sur nos visages.

Grand Design Imagine 2500RL 2019

Donc, maintenant pour ce qui est du premier weekend de camping. Nous avons été en mesure d’avoir une réservation au Domaine du Lac Cristal sur un emplacement en face de chez mon frère. Le vendredi après-midi sur la route ç’a bien été. Il y avait de la pluie, de petites rafales par endroit. La roulotte était très stable et nous gardions le cap. J’ai effectué les derniers ajustements sur mon module de frein électrique ECHO de Curt via l’application pour téléphone mobile.

Je dois avouer que c’est gros à trainer, mais j’avais confiance aux capacités de notre VUS. Il ne nous a pas déçus, sauf au niveau de la consommation. Comme nous avons la version à essence du V6, nous avions une consommation moyenne d’environ 22l aux 100km au lieu de 16l. Il ne faut pas oublier que la roulotte a un poids à vide de 5100lb et de 7100lbs lorsqu’à pleine capacité. Elle est aussi plus haute que notre ancienne tente-roulotte (ça fait drôle de dire ancienne tente-roulotte).

Le weekend s’est bien passé malgré la mauvaise température du vendredi et samedi. Une chance que pour la fête des Mères le dimanche nous avons eu droit à un beau soleil et de la chaleur. Nous en avons profité pour voir comment bien placer les choses dans la roulotte. Notre belle Mademoiselle Lily s’est très bien acclimatée à son nouvel environnement. Elle a fait aussi connaissance avec la chienne de mon frère et celle de ma nièce. Ç’a été tout un weekend pour elle. Pour nous, la roulotte convient parfaitement à nos besoins. Oui il y a quelques petites choses à faire ajuster par le concessionnaire, mais ceci fait partie du service offert pour le premier mois de possession. Nous allons aussi faire installer un auvent au-dessus de l’extension afin d’éviter les débris et l’accumulation d’eau.

Le retour à la maison s’est également bien passé. Nous pouvons vous certifier que c’est beaucoup moins long à installer et fermer la roulotte que notre tente-roulotte. Une fois au niveau, en environ 15 minutes tout est fait.

Donc, pour ceux et celles qui ne jurent que par un pickup pour tirer une roulotte, je peux vous dire que ce n’est pas vrai. Pour les poids je suis en deçà des limites de notre VUS. Par contre, pour la longueur j’avoue que je suis légèrement au-dessus. Mais la stabilité est là même dans les courbes ou lorsque j’ai croisé des camions. Lors de freinage, tout a été stable avec les freins électriques. Est-ce que nous allons changer de véhicule éventuellement ? Oui éventuellement afin d’avoir une consommation un peu plus stable, surtout lorsque nous allons voyager longtemps sur les routes et traverser les montagnes. Sinon, le Touareg est tout à fait adéquat pour le travail.

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑