Au menu, Brisket et Côtes Levées

Toutes les années, ou presque, nous recevons plusieurs de nos très bons amis pour un souper dans le cadre de l’Halloween. Cette année, la tradition s’est poursuivie ce samedi avec un menu tout en viande.

Donc, nos convives ont eu droit à des Po’ Boy de brisket style texane, côtes levées de dos de porc (Baby Back ribs) et côtes levées style Saint-Louis (spare ribs). Nous avons accompagné le tout avec une salade de choux crémeuse (recette du chef Bobby Flay) et de bonnes grosses frites.

Lors de notre dernier voyage à Virginia Beach, nous avions découvert un petit restaurant (Hair of the Dog Eatery) qui servait un excellent sandwich à la brisket de style Po’ Boy. Donc, l’idée de faire découvrir ce petit délice à nos amis était sur la table. Nous voulions également leur servir un peu plus que de simple sandwich, donc nous avons complété avec 2 sortes de côtes levées.

Maintenant un peu d’information sur les différents items au menu :

Po’ Boy à la brisket style Texane

  • Le plus long est d’enlever tout le surplus de gras sur l’extérieur de la viande tout en laissant un minimum. Il y a un très gros morceau de gras dur à enlever dans le centre de la viande. Je vous conseille fortement le lien suivant How to trim a brisket concernant la meilleure façon d’effectuer le tout.
  • La prochaine étape qui n’est pas une nécessité, mais qui ajoute du goût selon moi est l’injection d’un mélange de bouillon de bœuf et eau.
  • On termine le tout avec un mélange d’épices sur toute la surface de la pièce de viande. Mon choix s’est arrêté sur les épices Montréal de BBQ Québec et Black Ops de Oakridge BBQ. Il faut y aller généreusement afin que toute la surface soit recouverte.
  • On termine le tout sur le BBQ et il faut être très patient. Préparer votre BBQ pour une cuisson indirecte longue à basse température (low and slow). La température ambiante varie entre 300 et 325°F. Pour cette pièce, j’ai choisi d’y aller avec mon MEATER+ de la compagnie Apption Labs. J’ai programmé 2 alarmes supplémentaires pour la température interne à 165°F et la température ambiante à 325°F.
  • Lorsque la brisket atteint 165°F, il est temps de débuter la surveillance de celle-ci. La température devrait se stabiliser durant un petit bout de temps sans bouger. Dans mon cas, ç’a été 169°F. À ce moment, il est temps d’emballer la pièce et de la remettre sur le BBQ. Il y a plusieurs techniques pour l’emballage, et j’ai choisi 3 épaisseurs de papier d’aluminium.
  • Lorsque la pièce atteint 205°F, elle est peut-être prête. Il faut sonder la tendreté de la viande avec une pointe de sonde. Si ça entre comme dans du beurre, c’est prêt. Sinon, il faut attendre. Dans mon cas, 209°F.
  • On retire la pièce de viande du BBQ, on l’emballe dans une serviette et on dépose le tout dans une glacière afin de la laisser reposer pour un bon 2 heures.
  • Tranchez et servez… Déguster une viande tendre et juteuse à souhait.

Pour les côtes levées, une petite recherche sur internet (YouTube) vous donnera une multitude d’idées de cuisson au BBQ. Pour le choix des épices, j’ai décidé d’y aller avec Kansas de Project Smoke (Steven Raichlen), Kansas de BBQ Québec et Jerk de BBQ Québec. Vos convives se feront un plaisir de goûter les différents morceaux avec des saveurs différentes.

Pour la salade de choux crémeuse, il y a plusieurs recettes relativement classiques sur internet. Mon choix s’est arrêté sur celle du chef Bobby Flay qui a une saveur quelque peu différente et qui a été un succès pour le souper. La recette est disponible ici.

Est-ce que nous aurions pu faire les choses différemment ? Oui c’est bien entendu. Mais comme c’était ma première brisket à vie, je suis assez fier du résultat.

Finalement, concernant mes outils de cuisson, tout a été fumé et cuit sur mon nouveau Weber Mastertouch et terminé juste avant de servir sur mon Napoleon Prestige 500.

Episode 17 – Baby Back Ribs

Bon matin à tous ! Les premiers jours de l’automne se font sentir avec la baisse des températures. Qu’à cela ne tienne, c’est le temps de commencer les recettes de « comfort food ».

Quoi de mieux que de débuter avec de bonnes côtes levées de style baby back. Beaucoup de viande, beaucoup de goût et une belle tendreté.

 

Episode 10 – On cuisine avec Ludovic

 

Par un beau samedi de février, j’ai décidé de passer la journée avec mon petit-fils Ludovic. Après un petit-déjeuner au restaurant, nous sommes allés faire une partie de l’épicerie au Costco. Je dois admettre que c’est l’un de ses endroits préférés à cause des kiosques de dégustation. Sauf que, le samedi matin à l’ouverture, ces derniers ne sont pas encore tous ouverts. Mais bon, l’idée c’est surtout de passer du bon temps ensemble.

Un peu avant le lunch, je lui ai demandé de me donner un coup de main pour la préparation des côtes levées pour le souper. Ne riez pas trop du vidéo, il n’a pas encore 4 ans.

 

Tout un festin de fête

IMG_4707

Samedi dernier nous recevions à la maison quelques-uns de nos précieux amis pour la fête d’anniversaire de ma conjointe. Pour une fois que je réussissais à la faire sortir de la maison afin de tout préparer, autant en profiter pour sortir le grand jeu. Ma conjointe n’a jamais aimé aller au resto et a toujours de loin préféré manger à la maison en compagnie de ceux qu’elle aime.

Donc, cette année j’ai décidé d’y aller avec le principe du restaurant à la maison. J’avais une bonne idée de ce que je désirais servir à nos convives et qui serait des plus appréciés par ma conjointe. En attendant le début du souper et l’arrivée de tous, j’avais monté la table avec les hors-d’oeuvre composés de craquelins montés de fromage à la crème, prosciutto, bocconcini pour certains et tomate raisin pour d’autres.

Pour le menu, j’y suis allé avec des bouchées de Tartare de boeuf sur croutons maison, côtes levées de dos de porc enrobés de sauce Carolina Sweet de Sticky Fingers à raison de 2 par personne avec un peu de verdure histoire de faire de la couleur. Le tout suivi par des shortribs de boeuf Black Angus 1855 servi avec pommes de terre fouettées et sauce aux poivres. Par contre, j’avais totalement oublié de faire les légumes grillés. Disons que j’ai eu droit à quelques commentaires en blague.

Voici le menu en format PDF : Les 40-15 de Karol – Menu du souper

Les côtes levées de dos proviennent de chez Costco. Il est difficile de battre le prix pour 3 rack complets avec beaucoup de viande.

Les shortribs de boeuf Black Angus 1855 proviennent de l’entrepôt de Viandes de Montréal. C’est l’endroit de prédilection si vous désirez avoir la meilleure qualité de viande au meilleur prix.

Côtes levées de dos – Baby Back Ribs

Cela faisait un bout de temps que je désirais faire des côtes levées de dos (baby back ribs) sur le BBQ. Pendant très longtemps je les faisais cuire au four pendant environ 4h et elles étaient succulentes. Donc, j’ai débuté la préparation vers 11h ce matin afin de souper vers 6h. Je dois avouer que tous ceux qui y ont goûté ont tout simplement adoré celles-ci.

Il faut bien sûr s’assurer d’enlever la membrane à l’arrière des côtes. Avec un couteau et un essuie-tout, c’est assez simple de détacher celle-ci de la viande.

Par la suite il faut appliquer un bon rub d’épice pour BBQ. Pour ce faire j’utilise une mixture à base de cassonade, plusieurs types de paprika, cumin, poudre de cayenne, poudre de chili et poudre d’ail. Vous pouvez très bien utiliser un mélange de j’affectionne beaucoup de BBQ Québec. Vous commencez par appliquer le mélange à l’arrière de côtes. Vous les retournez et appliquez de façon généreuse le mélange sur les viandes et frottant.

Préparer le BBQ pour une cuisson indirecte à environ 275°F. Du côté des flammes, y déposer le avec votre essence de bois favorite. Personnellement, j’utilise le bois de pommier. Déposer les côtes levées à l’autre extrémité du BBQ fermer le couvercle pour environ 3h. Je vous suggère de regarder après environ 1h – 1h30 afin de voir si vous devez ajouter des copeaux de bois.

Après ce délai, déposer les côtes dans une panne en aluminium, ajouter un peu de liquide sucré, ou un peu de bière dans le fond de la panne puis couvrir avec un papier d’aluminium. Laisser cuire le tout pur environ 2h.

LRM_20171001_145930

Après ce dernier délai, retirer la boite à fumer du BBQ si ce n’est déjà fait, ouvrir les brûleurs afin d’obtenir une température d’environ 400°F, retirer les côtes levées de la panne et les déposer au-dessus des flammes. Appliquer une première couche de votre sauce BBQ préférée. Mon choix personnel est la Sticky Fingers Sweet Southern Heat. J’aime bien appliquer une couche de sauce à tout les 15-20 minutes durant la dernière heure de cuisson.

C’est ce que nous appelons la méthode 3-2-1 pour la cuisson. Donc 3h découvert, 2h emballés et finalement 1h avec la sauce. Avec certains BBQ vous devrez vous ajuster avec possiblement un 2-2-1 ou même 2-2-0.5.

 

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑