La montée de lait du début d’année

Bonjour à tous. Non je ne vous parlerai pas de confinement, de vaccin, et COVID-19, ou toute autres chose dans la même lignée.

J’aimerais plus vous faire part de ma déception dans la façon de travailler des « vendeurs » des boutiques BBQ Québec. J’aimerais spécifier les boutiques et non les partenaires ou franchises (ex. Norac SPAS, certains BMR, etc.).

C’est très rare que j’aille dire du négatif d’une boutique ou chaînes, mais cette fois-ci, lorsque ça touche du monde que je connais et que j’ai déjà eu un service de merde, je n’ai plus le choix.

Donc, débutons par leur fameux charbon de bois. Après avoir fait moi-même l’acquisition de plusieurs sacs par le passé, je peux vous dire que ça n’a pas vraiment changé depuis ma première poche. La qualité est très variable au niveau de la grosseur des morceaux (principalement petits), du contenu (il n’est pas rare d’y retrouver des clous, vis, roche, morceaux de ciment, et une quantité incroyable de poussière. Est-ce que tous les sacs sont identiques ? Bien sûr de non. Mais ça arrive trop souvent. Lorsque tu contactes le service à la clientèle, tu te fais tout simplement dire que c’est à cause de toutes les manipulations et que toutes les marques sont comme ça. Ils ne t’offrent même pas un changement de sac.

Par expérience, ce n’est pas toutes les marques qui sont comme ça !!!!

Passons maintenant à leur nouvelle housse de BBQ qui est disponible depuis un certain temps. Par le passé, les vendeurs nous disaient tous qu’une housse allait faire rouiller notre BBQ parce que ça garde l’humidité, etc. Depuis que BBQ Québec a le leur, une housse c’est essentiel pour protéger le BBQ.

Est-ce qu’on peut s’entendre que dès qu’une housse est ventilée c’est parfait pour un BBQ ? Ce n’est pourtant pas compliqué et ç’a toujours été comme ça. Mais parce que le vendeur le dit, il faut le croire.

Est-ce qu’on parle maintenant de certains accessoires comme les 2 sondes instantanées ? En partant, le contrôle de qualité est loin d’être parfait. Lorsque tu as un voisin qui a eu sa pointe séparée de sa base après avoir pris une lecture de température dans sa viande (la pointe est restée dans la viande), ou que d’autres sondes étaient hors fonction dès la sortie de la boîte. La réponse du service à la clientèle étant soit que c’est la faute de l’utilisateur et que ce n’est pas sous garantie (quoi ????? La sonde se sépare et c’est la faute de l’utilisateur ????)  Ou bien ce sont des choses qui arrivent parfois, mais très rarement et par courtoisie, ils acceptent de remplacer les sondes défectueuses. Ce qui est le plus drôle (façon de parler), c’est quand le vendeur te dit de façon très sérieuse que ça ne sert à rien de payer plus de 100$ pour des sondes alors que celles de BBQ Québec sont aussi bonnes et de qualité équivalente.

Je crois très honnêtement que quelqu’un n’a pas suivi la bonne formation ou bien n’a pas compris les tableaux comparatifs.

Est-ce que ce sont tous les accessoires de la marque qui ont des défauts ? Certainement pas, bien que je n’aie pas testé tous les accessoires.

Est-ce que BBQ Québec sont bons dans tout ce qu’ils font ? Non, comme toutes entreprises.

Est-ce que c’est un problème au niveau de la gestion de l’entreprise ? Je ne crois pas que les frères Lavoie soient responsables des problèmes. C’est plus au niveau de la formation des vendeurs et des représentants du service de soutien en ligne qu’il y a un sérieux problème.

C’était ma montée de lait de ce début d’année.

Pourquoi je recommande un produit ou un endroit

Depuis un bon bout de temps, je vous parle et partage des produits et des endroits que j’aime ou devrais-je dire que je recommande plutôt que d’autres.

Certaines personnes pourraient penser que je reçois des compensations monétaires ou des cadeaux en échange. Bien non ! Et ce, contrairement à bien d’autres personnes sur les réseaux sociaux qui travaillent dans certaines boutiques que je ne nommerai pas.

Je base mes choix sur mes essais, ce que j’aime cuisiner, ce que je reçois comme services à différents endroits et sur les commentaires de mes amis.

Si je reçois un bon service lors des conseils, de la vente, du service après-vente, etc. C’est bien certain que je vais le partager. C’est aussi ce que je vais faire si c’est négatif. En revanche, je n’en ferai pas un plat afin de ne pas trop nuire à la réputation de l’endroit. Ça arrive à tous une mauvaise journée. Cependant, quand c’est constant…

Afin d’être clair, lorsque je recommande une marque, un produit ou un endroit, ce n’est pas sur un coup de tête ou lors d’une première fois. J’utilise plusieurs produits et marques que j’ai acquis à différents endroits et pas tout localement.

J’ai des produits et des endroits de prédilection et d’autres que j’essaie le plus possible d’éviter pour des raisons personnelles.

Voici donc ma liste plus ou moins précise :

Est-ce que je vais essayer d’autres produits ? D’autres endroits ? C’est bien certain que oui et je vais vous en parler.

Est-ce que tout le monde sera d’accord avec moi ? Non. Est-ce que j’espère que tout le monde sera d’accord avec moi ? Non, ça serait dommage pour la compétition. Ce sont mes choix personnels que je partage.

Prise en main du Napoleon PRO Charcoal

Bonjour à tous, j’espère que cette pandémie de la COVID-19 n’est pas trop difficile sur vous tous malgré les règles sanitaires.

Depuis un certain temps, je pensais sérieusement à changer mon Weber Master-Touch pour un Napoleon PRO Charcoal. Et bien, j’ai effectué le changement la semaine dernière. La vente sur Facebook Marketplace de mon Weber a été relativement rapide en 4 jours. Vendredi, je me suis rendu chez Norac SPAS à St-Jean-sur-Richelieu et j’ai pris possession de mon nouveau BBQ.

Première impression en déplaçant la boîte entre la boutique et le camion, c’est pesant avec un poids de presque 40kg. Une fois à la maison, en ouvrant la boîte, on découvre que le tout est très bien emballé et que toutes les pièces sont bien protégées.

Une fois le tout déballé et les instructions de montage devant soi, on découvre quand moins de 20 minutes, le BBQ est assemblé et près pour une première flambée afin de brûler les huiles industrielles. Lorsque l’on déplace le BBQ, une impression de qualité d’assemblage et de solidité est flagrante. Rien de bouge et tout est solide.

Lors de ma première cuisson pour le repas du soir, j’ai utilisé l’excellent charbon de la compagnie Jealous Devil. La température ambiante s’est stabilisée aux environs de 600°F avec un peu moins d’une cheminée pleine.  Grâce à la grille en fonte, la chaleur est bien distribuée.

En toute fin de soirée, la chaleur résiduelle était encore d’environ 300°F.

La question que plusieurs d’entre vous vont me poser est sûrement du genre pourquoi j’ai changé de Weber à Napoleon alors que Weber est le meilleur sur le marché pour la cuisson au charbon ? Ma réponse est la suivante : premièrement, il n’y a pas que Weber sur le marché. Ils ne sont pas les meilleurs dans le charbon. C’est toujours une question de goût, de budget, d’impression envers la compagnie, etc.

Si je compare la qualité des matériaux et la finition, Napoleon et Weber sont sensiblement la même. Au niveau du service à la clientèle, également ici c’est semblable. La grosse différence selon moi est au niveau de la solidité du BBQ. Bien qu’au niveau de la cuve et du couvercle, les deux sont bien, c’est au niveau des pattes qu’il n’y a pas de comparaison. Sur le Weber, les pattes sont « snappées », alors que sur le Napoleon celles-ci sont vissées.

D’autres vont parler du fait que sur le Weber il y a la possibilité d’installer le All-in-1 afin de faire de la pizza et d’ajouter un tournebroche. Selon moi, le All-in-1 est un accessoire comme les autres et non un indispensable sauf pour le tournebroche. La pizza se fait très bien sans cet accessoire, et ce, depuis que la pizza sur un BBQ se fait. En terminant, c’est un BBQ qui est solide, d’une qualité d’assemblage sans reproche, avec une grille en fonte ajustable à trois niveaux. Un produit qu’on ne peut pas oublier lorsqu’on doit choisir un BBQ.

Pourquoi mon choix a été le Kamado Joe Jr pour le camping

Bon lundi matin à tous. Comme nous sommes toujours en distanciation sociale (ou isolement social), c’est le meilleur moment pour réfléchir à nos besoins et planifier nos futurs achats.

Il n’y a pas si longtemps, je partageais avec vous tous mon hésitation entre le Weber Jumbo Joe Premium et le Kamado Joe Jr pour le camping afin d’accompagner notre Napoleon TravelQ PRO 285. Eh bien, après de nombreux vidéos sur YouTube et beaucoup de lecture, mon choix s’est arrêté sur le Kamado Joe Jr.

Certains vont dire que le Weber est moins cher et a plus d’espace comparativement au Kamado Joe et c’est vrai. Par contre, il est aussi moins isolé, en cas de vents forts il peut être moins stable et l’assiette pour les cendres n’est pas des mieux pensé lors de bonnes brises. C’est vrai aussi que le Junior avec ces 65lbs  et 13 pouces de surface peuvent en freiner certains. Par contre, il est vraiment isolé et d’une stabilité de température hors pair.

Maintenant, qu’est-ce que j’attends pour en faire l’acquisition ? Dans un premier temps, les campings n’ont pas encore débuté leurs saisons de ce côté-ci de la frontière, et la frontière est fermée pour aller au sud.

Il y a aussi le fait que je ne suis pas commandité afin d’obtenir tout ce que j’ai besoin. Donc, c’est de ma poche que je vais devoir le payer. Je ne dirais pas non d’être commandité pour ça, mais ce n’est pas encore le cas.

Où vais-je me le procurer ? C’est certain qu’avec l’initiative du gouvernement provincial d’acheter locale, c’est en plein ce que je vais faire. J’ai quelques choix d’endroits, mais la meilleure place locale pour moi est et restera Norac SPAS situé à Saint-Jean-sur-Richelieu.

Je peux déjà vous affirmer que lorsque j’aurai en main le Junior, il y aura quelques vidéos qui seront tournés et mis en ligne lors de l’assemblage, de la préparation pour la première cuisson, etc.

Sur ce, bon BBQ à tous et ça va bien aller !

Le tartare de bœuf de Ricardo légèrement modifiée

Un bon tartare de bœuf est probablement l’un de mes nombreux repas préférés. Selon de Ricardo (il y a quelques variantes) est un excellent exemple de ce qu’un tartare doit avoir l’air.

Comme je ne suis pas un fervent des câpres, je les remplace par un cornichon finement haché. Pour le reste, c’est assez standard avec de l’intérieur de ronde pour la pièce de bœuf. Elle est assez gouteuse. Il est toujours possible d’y aller avec un beau morceau de filet ou même de la poire de bœuf (nouvelle tendance).

Bien que la recette est pour 4 portions, je préfère garder les mêmes quantités et en avoir plus pour 2 personnes (portion repas).

Lien pour la recette Tartare de boeuf classique

Pour les croutons, Karol a décidé de faire un petit spécial en les badigeonnant d’huile d’olive ainsi que des épices Bloody Mary pour certains morceaux Big Game Rub pour d’autres. Il est à noter que les deux mixtes d’épices sont de la compagnie Traeger et disponibles chez Norac SPA.

Nous avons accompagné le tout d’une excellente bouteille de rouge que nous avions reçu en cadeau il y a quelque temps. Comme dirait l’une de nos amis, ce vin est un parfait accompagnement pour le tartare de bœuf.

Allumax de BBQ Québec – Essai à long terme

Depuis maintenant quelques mois j’utilise la torche d’allumage pour charbon Allumax de la compagnie BBQ Québec. Je dois avouer que c’est le genre de gadget qu’une fois qu’on s’y habitue, il est très difficile de s’en passer.

Petite récapitulation de l’histoire de mon achat. Un certain samedi après-midi, je me rends chez Norac SPAS afin d’acheter quelques trucs dont l’Allumax. Il ne restait que le démonstrateur de plancher et le conseiller me dit qu’il fonctionne très bien. OK, j’en prends possession et retourne à la maison.

Le lendemain je veux l’utiliser et toute une surprise m’attend. À part de l’air moyennement chaud, rien… Même après l’avoir tenu bien proche des briquettes de charbon pendant plus de 10 minutes, celles-ci sont encore fraîches. Je communique avec la propriétaire de Norac SPAS dès le lundi matin et elle me dit que dès qu’elle reçoit sa prochaine commande, mon Allumax sera échangé.

La semaine suivante je vais à la boutique afin d’échanger la torche. La nouvelle est testée sur place et elle fonctionne comme il se doit. Retour à la maison et dès le lendemain j’en fais l’essai. En l’espace de quelques minutes, les charbons sont allumés.

C’est certain que si on compare la torche d’allumage Allumax de BBQ Québec à une cheminée d’allumage, la torche revient plus dispendieuse. Il faut avoir une prise électrique de disponible afin de l’utiliser. La cheminée possède plusieurs avantages (coût, facilité d’utilisation, etc.). Par contre, avec la torche, il n’y a aucune possibilité de se brûler en déversant les briquettes ou le charbon de bois.

Est-ce que je recommande l’Allumax de BBQ Québec ? Oui très certainement.

Une option de plus pour le BBQ en camping

Tout dernièrement, je vous disais que 2 BBQ en camping ce n’est pas de trop. Je vous l’accorde, avec 2 BBQ ou plus (pour certaines personnes), nous n’appelons plus cela de camping, mais bien du glamping. Mais bon, si vous avez la place et le besoin, alors pourquoi pas ?

Dans ce même article, il y avait une hésitation entre le Weber Jumbo Joe Premium et le Kamado Joe Junior. Le prix, le poids et la capacité sont les gros facteurs déterminants entre les deux. Donc, lors d’un souper avec nos nouveaux amis samedi dernier, Martin me faisait part d’une 3e option, soit le Treager. L’une de mes premières questions a été au niveau du poids et de la dimension. Il est important que je puisse le transporter à l’intérieur de la roulotte en toute sécurité sans trop affecter le poids net de la roulotte. Ceci sera une autre histoire lorsque nous aurons changé notre VUS, mais pour l’instant ce n’est pas le cas.

Pour moi, le Treager est un fumoir d’une bonne dimension que nous retrouvons normalement sur les patios ou dans les cuisines extérieures. Donc, Martin me dit qu’il y a de plus petits modèles qui pourraient très facilement être transportés en camping.

L’idée fait sont chemin dans ma tête depuis ce temps et ce matin, j’effectue quelques recherches sur le site canadien de Treager, j’y ai vu quelques plus petits modèles que nous pourrions considérer de portatifs.

Les modèles suivants pourraient donc être potentiellement dans la liste pour le glamping :

Les prix variants entre 549,99$ et 899,99$, ces modèles ont plusieurs avantages comme la plus grande capacité pour les cuissons et la stabilité de la température avec l’usage des granules. Les dimensions et le poids sont convenables pour le transport.

Treager offre également un grand choix d’accessoires, de saveur de granules, de sauces et d’épices afin de compléter votre cuisine en glamping.

Les produits sont disponibles à l’excellente boutique Norac SPAS

Marinade Montreal Jerk de S.J.B. BBQ

Parlons sauce et marinade un peu en ce début de semaine. Le week-end dernier, nous avons eu l’opportunité de goûter à une marinade qui a été développée par Simon de l’Est (AKA S.J.B. BBQ).

Nous avons eu cette chance lors d’un souper avec de nouveaux amis. Ils avaient fait mariner des morceaux de poulet qui avaient été préalablement marinés environ 4 heures dans la toute nouvelle marinade Montreal Jerk.

Nous avions eu la chance de découvrir et déguster à quelques reprises en Jamaïque du poulet et porc Jerk. Nous pouvons vous certifier que le goût de cette nouvelle marinade est à la hauteur sans que vos papilles gustatives décident de rendre l’âme.

Contrairement à la Jamaïque que vous risquez fort de pleurer par la force des épices, cette nouvelle mouture que Simon a su de mains habilles développer vous fera voyager dans les îles des Caraïbes tout en gardant votre sens gustatif présent.

Je serais très curieux d’y faire mariner du poulet pour plus de 12 heures et voir les résultats.

Donc, nous vous recommandons fortement d’aller vous chercher une bouteille ou plus de cette marinade dans les boutiques BBQ Québec ou chez Norac SPAS.

Weber et sa garantie

Après près de 3 mois d’utilisation de mon Weber Master-Touch, je dois faire appel au service à la clientèle de Weber Canada. Pourquoi ? Tout simplement parce que l’anneau qui relie le BBQ au récipient à charbon a décidé qu’il rendait l’âme sur l’une de ses attaches.

Lorsque je suis allez chercher ce BBQ chez Norac à Saint-Jean-sur-Richelieu il n’y avait que le modèle de plancher (démonstrateur) de disponible. Il y avait un léger rabais puisque c’était le dernier en stock. Est-ce qu’il avait été bien assemblé par les employés ? J’ose imaginer que oui. Ce n’est pas ce qui a de plus compliqué à monter ce genre de BBQ.

Donc, après de multiples utilisations, je viens pour vider les cendres en tournant les 3 ailettes. Je vois que c’est plus difficile qu’à l’habitude. Bien qu’il fasse relativement froid dehors, ce n’est pas la première fois que je dois vider le tout avec une telle température.

Je force un peu plus qu’à l’habitude, le BBQ branle drôlement sur ses pattes. Oups, le récipient à cendre est croche. Je regarde de plus près et c’est l’anneau qui le retient au BBQ qui n’est plus en place. Je vais chercher mon cellulaire pour avoir de la lumière et à ma grande surprise, l’une des 3 attaches est tout simplement cassée.

Donc, pas de BBQ au charbon ce soir. C’est là que c’est pratique d’avoir un deuxième BBQ. Mon valeureux Napoleon Prestige 500 à la rescousse pour notre souper. Je n’ai peut-être pas ce goût de charbon que nous aimons bien, mais au mois c’est cuit à la perfection comme d’habitude.

Lundi matin, je me dirige sur le site internet de Weber Canada afin de procéder avec la réclamation. Il semble y avoir un problème avec le site, puisque je tourne en rond et reviens toujours au début de la réclamation. Pas de problème, je leur envoie un courriel avec toutes les informations incluant les photos.

Environ 30 minutes après l’envoi du courriel, je reçois une confirmation avec le numéro de réclamation. 2 minutes plus tard, je reçois un courriel de la personne qui a pris en charge la réclamation, puis un autre courriel que la commande est placée. Il ne reste plus que la confirmation que la pièce en envoyé.

Disons que je suis bien heureux que ça se passe aussi bien pour la première partie de la réclamation. Reste à voir pour la suite des choses. Mais bon, je dois avouer que les commentaires des utilisateurs sont tous très favorables en ce qui a trait au service à la clientèle de Weber, et ce, autant au Canada qu’aux États-Unis.

Même en camping un BBQ n’est pas suffisant

Oui, je le sais, ça peut être discuté longuement comme affirmation, mais croyez-moi, que ce n’est pas si fou que ça.

Présentement, pour le camping nous avons un BBQ Napoleon TravelQ PRO 285 depuis les 2 dernières années. Celui-ci est une bête puissante pour nos besoins. Avec ses 2 brûleurs indépendants totalisant 12000 BTU, des grilles en fontes et une garantie exemplaire, c’est difficile à battre pour le camping. Oui, il y a des marques qui offrent plus pour le même prix (Nexgrill, etc.), mais pour le service après-vente et la garantie, on repassera.

Depuis que nous avons ajouté le Weber Master-Touch à la maison, ma conjointe a eu le malheur de laisser glisser l’idée d’avoir un BBQ pour fumer en camping. Il n’en fallait pas plus pour que je commence à regarder les différents modèles et m’informer le plus possible sur ceux-ci. Donc, nous avons le choix entre 3 modèles en tenant compte de l’espace de rangement que nous avons ainsi que nos contraintes de poids avec la roulotte et le camion.

Donc, dans les choix que nous avons on débute par les Weber Go-Anywhere et Jumbo Joe Premium 18.5 pouces, puis le Kamado Joe Junior. Ils ont tous leurs avantages et inconvénients.

Les produits Weber ont l’avantage qu’ils sont légers et très peu dispendieux. Ils ont la garantie et le service après-vente de Weber. Ils sont polyvalents et de bonne dimension. En revanche, lorsqu’il est question de faire fumer, bien qu’ils en soient pleinement capables, ils ne sont pas des plus hermétiques. Ils font le travail du mieux qu’ils le peuvent.

Du côté de Kamado Joe Jr., ce sont ses points négatifs qui pèse dans la balance. Son poids de 65lb, son prix de près de 600$, une certaine fragilité de la céramique, sa capacité avec ses 13 pouces et l’absence du système « Divide and Conquer » propre à la compagnie peuvent freiner plusieurs acheteurs. Cependant, l’étanchéité, sa capacité à emmagasiner et conserver la chaleur et une garantie difficile à battre peuvent attirer certains d’entre nous.

Il est certain que lorsqu’il sera le temps de choisir le produit final qui nous suivra sur la route, nous devrons évaluer correctement nos vrais besoins. Nous ne sommes pas une grosse famille puisque la majorité du temps nous ne serons que 2 adultes.

La possibilité d’en faire l’acquisition chez nos voisins au sud de la frontière n’est pas une solution économique puisqu’avec le taux de change moyen, les prix sont meilleurs ici chez Norac SPAS et BBQ Québec.

Nous sommes nombreux à tenir pour acquis que les articles sont toujours moins chers chez nos voisins du sud. En réalité, ça dépend de l’article et s’il y a des spéciaux en vigueur pour une fête spéciale. J’ai déjà fait le calcul pour un Weber Marter-Touch chez Loew’s à Plattsburgh comparé à BBQ Québec et le prix revenait à la même chose sans compter les frais de douane. Pour un Kamado Joe Classique toujours chez Loew’s, BBQ Québec arrivait à un peu plus de 125$ moins cher. Et ce, toujours en excluant les frais de douane.

C’est à suivre…

Lancement des soirées de gars

Avec toute cette neige qui nous est tombé dessus plus tôt que par le passé, il faut bien se trouver des idées de projets afin de garder un moral positif pour la saison de l’hiver. Mon projet cette fois-ci est les soirées de gars. L’idée m’est venue à la suite du visionnement de quelques épisodes de l’émission L’Atelier Culinaire à Zeste.

Vous allez me dire que ce n’est rien de nouveau d’avoir un chef à la maison, etc. Mais dans mon concept (c’est un beau mot n’est-ce pas ?), il n’y aura pas de chef comme tel, mais bien une collaboration entre les gars invités et présents lors de la soirée.

Le concept est que nous serons tous chefs et sous-chefs tout dépendant de qui fera quoi. Il est possible que pour la première soirée que je donne le ton afin de corriger le concept pour les prochaines soirées.

Est-ce que je crois que ça va fonctionner ? Je crois bien que oui après avoir lancé l’idée à mes amis. Quand allons-nous débuter ? Certainement pas tout de suite puisque nous avons tous une vie sociale et professionnelle relativement occupée. Je crois sincèrement que nous allons pouvoir débuter vers la fin janvier ou le début février. Il faut également que nos conjointes aient aussi leurs soirées de filles aux mêmes dates ailleurs qu’ici. D’ici ce temps-là, je vais pouvoir mettre sur papier les idées de menu et thème pour les différentes soirées.

Les idées de thèmes :

  • Inventez votre burger
  • Ailes de poulet et/ou de dinde (bien oui de la dinde) de différentes saveurs
  • Pilon de poulet de différentes saveurs
  • Pizzas
  • Tartares
  • Full Nachos
  • Full bœuf

Le tout sera assurément accompagné de dégustations de cocktails, de bières et de vins. Histoire de découvrir de nouvelles saveurs.

Il est certain que nous allons profiter des produits locaux des invités afin de concocter des plats savoureux.

Il est certain que la majorité des viandes rouges va venir de la Boucherie Auclair et que les épices, sauces et charbons viendront de Norac Spas et BBQ Québec.

Est-ce qu’il y aura des vidéos de ces soirées ? Probablement pas, mais certainement plusieurs photos seront publiées sur Instagram.

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑