Un week-end en trois couleurs de vin — Tout sur le Vin

Avec ces plus de 30 degrés au thermomètre, inutile de se ruer sur des vins costauds puisque la chaleur ne leur fera pas honneur. Et si on y allait avec un blanc, un rosé et un rouge pour un peu de fraîcheur ? L’article Un week-end en trois couleurs de vin est apparu en premier…

Un week-end en trois couleurs de vin — Tout sur le Vin

Le tartare de bœuf de Ricardo légèrement modifiée

Un bon tartare de bœuf est probablement l’un de mes nombreux repas préférés. Selon de Ricardo (il y a quelques variantes) est un excellent exemple de ce qu’un tartare doit avoir l’air.

Comme je ne suis pas un fervent des câpres, je les remplace par un cornichon finement haché. Pour le reste, c’est assez standard avec de l’intérieur de ronde pour la pièce de bœuf. Elle est assez gouteuse. Il est toujours possible d’y aller avec un beau morceau de filet ou même de la poire de bœuf (nouvelle tendance).

Bien que la recette est pour 4 portions, je préfère garder les mêmes quantités et en avoir plus pour 2 personnes (portion repas).

Lien pour la recette Tartare de boeuf classique

Pour les croutons, Karol a décidé de faire un petit spécial en les badigeonnant d’huile d’olive ainsi que des épices Bloody Mary pour certains morceaux Big Game Rub pour d’autres. Il est à noter que les deux mixtes d’épices sont de la compagnie Traeger et disponibles chez Norac SPA.

Nous avons accompagné le tout d’une excellente bouteille de rouge que nous avions reçu en cadeau il y a quelque temps. Comme dirait l’une de nos amis, ce vin est un parfait accompagnement pour le tartare de bœuf.

Love Noir – Un Pinot Noir surprenant

À l’occasion il y a de ces vins qui nous font adorer leurs dégustations et d’autres fois, c’est tout le contraire. Dans le cas du Pinot Noir de Love Noir, c’est une très belle surprise qui nous attendait dès la première gorgée.

C’est un Pinot tout en douceur avec une petite finale relevée. Un vin qui se prend très bien durant la préparation d’un bon repas. Un vin qui se prend durant le repas et même tout simplement comme ça.

La bouteille possède une très belle étiquette toute en élégance. Si vous avez la chance de visiter le site internet de Love Noir, il y a 2 autres vins que j’ai bien hâte d’essayer si je peux les trouver.

Je dirais que le seul point négatif de cette belle trouvaille est le fait qu’il ne soit pas disponible au Canada (SAQ et LCBO). Il vous faudra visiter nos voisins au sud de la frontière pour vous procurer ce petit délice. Dans notre cas, nous l’avons trouvé lors d’un voyage à Virginia Beach.

Petite découverte vin – Rosso del Camul

Il existe des bouteilles vers lesquelles nous ne sommes pas nécessairement portés dans un premier temps. Ça peut être la provenance, le producteur, le goût ou même l’étiquette.

Dans le cas de cette bouteille, elle nous avait été offerte il y a un certain temps par des amis. Comme nous recevions une partie de la famille hier pour le souper, c’était un bon moment pour la sortir du cellier et la déguster.

Ce vin est assez puissant (pastille de goût de la SAQ : Aromatique et Charnu), donc je vous conseille fortement de la boire avec un plat qui est quelque peu relevé. Elle se boit très bien et ne laisse aucun effet désagréable dans la bouche. Au prix de 20,75$, j’avoue qu’elle n’est pas dans les moins chères, mais vaut la peine de la découvrir.

Rosso del Camul sur le site de la SAQ au prix de 20,75$

Informations Détaillées

  • PAYS : Italie
  • RÉGION : Vénétie
  • SOUS-RÉGION : Veneto
  • DÉSIGNATION RÉGLEMENTÉE : IGP/IGT Indicazione Geografica protetta / tipica
  • PRODUCTEUR : Vini Tonon SRL
  • COULEUR : Rouge
  • FORMAT : 750 ml
  • DEGRÉ D’ALCOOL : 13,5 %
  • TAUX DE SUCRE : 7.5 g/L
  • TYPE DE BOUCHON : Liège
  • TYPE DE CONTENANT : Contenant de verre coloré

Un blogue à découvrir – Vin et Popotte

Bon matin à tous ! Il nous arrive tous de nous demander quel vin choisir pour telle ou telle occasion ou quoi boire avec un certain repas. Oui, nous pouvons passer par notre succursale de la SAQ préférée. Oui, vous pouvez demander à Google et oui vous pouvez me le demander (LOL).

Par contre, il existe également des blogues sur le sujet et je vous en propose un ce matin. Allez donc jeter un coup d’oeil ici sur Vin et Popotte.

Legend Of Dracula Feteasca Neagra 2017 – Une belle découverte

Il arrive à l’occasion qu’on voie passer une publicité sur Facebook qui attire notre attention plus qu’une autre. Dans ce cas-ci, c’est la page de la SAQ qui m’a interpelé. C’est bien certain que pour la majorité d’entre nous, cette page nous interpelle tous à différents niveaux selon nos goûts et nos budgets.

Cette fois, le nom était assez intéressant pour en savoir un peu plus. Legend Of Dracula Feteasca Neagra est une cuvée originaire de la Roumanie et pour reprendre les mots sur le site de la SAQ, « Clin d’œil sympathique à la fameuse légende se déroulant dans la Transylvanie du 15e siècle ».

C’est un vin sans grandes prétentions qui se prend très bien avant le repas ou en le préparant. Il descend que trop bien et nous donne le goût d’ouvrir une seconde bouteille. Au prix de $19,05 et disponible dans une majorité de succursales (pour l’instant du moins), je vous conseille d’en prendre deux plutôt qu’une seule.

Allez jeter un coup d’œil sur la fiche descriptive de cette belle bouteille à l’étiquette intéressante pour les yeux et vous ne le regretterez pas.

Fiche

  • PAYS : Roumanie
  • RÉGION : Dealu Mare
  • DÉSIGNATION RÉGLEMENTÉE : Vin de pays (VDP)
  • PRODUCTEUR : LEGENDARY DRACULA
  • CÉPAGE(S) : Feteasca Neagra 100 %
  • COULEUR : Rouge
  • FORMAT : 750 ml  
  • DEGRÉ D’ALCOOL : 14 %
  • TAUX DE SUCRE : 5.5 g/L
  • TYPE DE BOUCHON : 3Liège TYPE DE CONTENANT : Contenant de verre coloré

Château St-Thomas Pinot Noir 2013 – Une bonne bouteille

A l’occasion le vin nous fait voyager à travers le monde. Dans mon cas, il y a eu, de ça plusieurs années, une découverte du Liban avec une bouteille que je vous parlerai un de ces jours. Mais pour l’instant, parlons un peu de cette découverte. Premièrement, quand nous parlons du Liban on ne pense pas nécessairement à des vignobles. On pense à des déserts et des montagnes ravagés par les guerres et les sécheresses. Pourtant il y a quelques régions de ce pays qui réussissent à produire des vins d’exceptions. Si vous désirez en connaitre un peu plus sur les vin de ce pays, je vous invite fortement à aller lire cet article blogue Les 5 du Vin.

Et maintenant parlons de la bouteille que nous avons découvert. Lors de ma dernière visite à ma succursale locale de la SAQ, j’allais chercher une bouteille de gin pour ma conjointe, mais aussi voir s’il avait en stock une bouteille de Château Kefraya Comte de M. Oui, j’aurais pu regarder sur leur site internet et y voir l’inventaire. Enfin, ils en n’avaient pas en stock et j’ai demandé au conseiller s’il avait quelque chose à me faire découvrir de ce pays. Il m’a dirigé dans la section cellier pour me montrer cette bouteille de Pinot Noir.

Ce n’est pas un secret que nous apprécions le Pinot Noir depuis quelques temps. C’est le genre de cépage qui se prend facilement avec tout et même en attendant un bon repas. Cet fois, aucune exception au niveau du goût et de la délicatesse de ce fluide. Karol, ma conjointe, avait préparé un plat de coquilles géantes avec notre sauce à spaghetti maison et le tout gratiné.

Dès que ce Château St-Thomas a rempli nos coupes nous l’avons apprécié avec les effluves qui se dégageaient. Une belle robe d’un rouge vif, un doux goût en bouche, le tout descent très bien sans laisser d’arrière goût. La bouteille s’est vidé sur un rythme décent.

Voici la fiche de la SAQ

  • PAYS : Liban
  • RÉGION : Vallée de la Bekaa
  • DÉSIGNATION RÉGLEMENTÉE : Vin de table (VDT)
  • PRODUCTEUR : Clos St-Thomas SARL
  • CÉPAGE(S) : Pinot noir à 100 %
  • COULEUR : Rouge
  • FORMAT : 750 ml
  • DEGRÉS D’ALCOOL : 13,5%
  • TAUX DE SUCRE : 2.2 g/L
  • TYPE DE BOUCHON : Liège
  • TYPE DE CONTENANT : Contenant de verre coloré

En conclusion, bien que j’ai eu la chance d’obtenir ce vin avec un rabais, le prix normal de $19,55 est des plus raisonnable pour un vin de cette qualité. C’est une autre de nos recommandations.

Angeline Pinot Noir 2016 – Un vin surprenant

Bon dimanche à tous. C’est plutôt rare que je partage avec vous à cette heure ci, mais avec cette petite découverte je crois que ça en vaut la peine. Il y a de ce vins qui nous surprennent par le goût, d’autres par l’étiquette et finalement d’autres par le prix. Ce vin coche les 3 catégories.

Lors de notre voyage de camping l’été dernier à Virginia Beach, nous avons acquis quelques bouteilles de vin à des prix, avouons le, dérisoires. Les prix des bouteilles que nous avons achetés variaient entre $4,25 et $11,25 (USD). Cette bouteille devait être environ $9,00 de mémoire.

En partant, nous aimons les Pinot Noirs depuis quelques temps déjà car ils passent bien avec bien des types de repas. Ma conjointe a bien aimé l’étiquette de cette bouteille et que dire du prix. Je vous l’accorde, le prix est en devises américaines. Même avec le taux de change ça en vaut le coût.

La bouteilles s’est rapidement vidé dans nos verres et nous avons apprécié le goût. Rien de trop agressif et en même temps très goûteux en bouche. Par chance cette bonne bouteille est disponible dans certaines succursale de la SAQ, mais bonne chance pour en trouver car elles sont rarement en stock. Si vous avez la chance d’aller en vacance chez nos voisins du sud, profitez en svp.

  • PAYS : États-Unis
  • RÉGION : Californie
  • SOUS-RÉGION : North Coast
  • APPELLATION D’ORIGINE : Russian River Valley
  • DÉSIGNATION RÉGLEMENTÉE : American Viticultural Areas (AVA)
  • PRODUCTEUR : Martin Ray
  • CÉPAGE(S) : Pinot noir100 %
  • COULEUR : Rouge
  • FORMAT : 750 ml  
  • DEGRÉ D’ALCOOL : 13,8 %
  • TAUX DE SUCRE : 4.1 g/L
  • TYPE DE BOUCHON : Métal vissé
  • TYPE DE CONTENANT : Contenant de verre coloré

Je n’ai rien contre la SAQ, mais…

Comme le titre l’indique, je n’ai rien contre la SAQ, mais… oui il y a un gros MAIS !!! J’aime bien aller à la SAQ pour le choix et la variété de vin que nous pouvons y retrouver. La catégorisation dans les succursales est simple, claire et effective. Les conseillers sont bien présents pour nous aider dans nos choix. Les pastilles de goûts ont faits leurs preuves au fil du temps.

Alors voici le MAIS !!! Les prix que nous devons payer pour nos bonnes bouteilles de vin que nous aimons tant. À titre comparatif, si nous allons en Ontario dans les succursales de la LCBO, les prix sont déjà inférieurs variant entre quelques cents à quelques dollars par bouteille. Pourtant, c’est juste la province à côté de nous.

Vous en voulez plus, allez faire un tour du côté américain dans les magasins Walmart, les épiceries locales ou bien les « liquors store » et « wine store ». Dans ces endroits, la différence de prix est beaucoup plus importante, et ce, même avec le taux de change. Un petit exemple, une bouteille de 19 Crimes « The Banished » vendue à la SAQ $18,75 se vend chez nos voisins du sud $9,99US. Si vous en voulez plus pour votre argent, visitez le New Hampshire et vous n’aurez aucune taxe de vente.

Alors, à moins d’avoir une envie pressante pour une bouteille avant un souper, il est préférable de magasiner un peu.

 

Smoky Bay – Un vin surprenant à découvrir

Il y a de ces jours où l’on voit passer des publicités sur Facebook et sur un coup de tête on se dit pourquoi pas. La découverte de cette bouteille est précisément un de ces cas. Sur la page de la SAQ, il y avait cette bouteille avec un petit prix vraiment pas cher. L’étiquette était belle et invitante. Ma seule vraie hésitation étant la pastille de goût qui indiquait fruité et généreux. Mais au prix de $8.85 je me devais de prendre une chance.

A la base, nous aimons bien les vins australiens. Leur rapport qualité/prix est généralement assez bon. Par contre, trouver cette bouteille à la succursale de la SAQ n’est pas des plus facile puisse qu’elle se retrouve dans une toute petite section appelée Petit Prix. Donc, ce week-end avant le repas on décide d’ouvrir la bouteille et d’y goûter. Une belle surprise nous attendait. Oui il est vraiment fruité, mais également rafraîchissant. Ce n’est pas le genre de vin que vous prenez avec un gros repas. Mais en apéro avec de petites bouchées, je vous dirais que c’est très bien.

Sur le site de la SAQ, la description est la suivante : Robe de teinte rouge violacé de bonne intensité. Nez exubérant d’où émanent des notes fruitées, épicées, empyreumatiques et végétales. Ce rouge possède une agréable fraîcheur et est pourvu de tannins enrobés. À cela s’ajoutent des saveurs de confiture de griottes, de prune, d’eucalyptus et de pâtisserie. Il révèle une texture ample qui se prolonge dans une finale assez soutenue.

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑