On change oui, mais par quoi

Plusieurs vont se demander de quoi je parle ce matin. Je vais vous le partager, je parle de notre Volkswagen Touareg. Ce n’est pas par obligation immédiate que nous pensons à changer notre véhicule, mais bien par nécessité future. Oui, nous pensons aux prochaines années et ce que nous désirons faire comme camping. Oui, nous pensons voyager beaucoup à travers le Canada et les États-Unis.

Donc, plus nous voyageons longtemps et sur de longues distances, plus nous devons avoir de choses avec nous. Nous parlons bien entendu de vêtements et accessoires divers, mais également d’équipement pour la roulotte et la route comme une génératrice, de l’eau fraîche dans le réservoir, etc. Tout ceci ajoute un poids et ce dernier peut faire augmenter le total de façon surprenante.

Présentement, en termes de capacité avec le Touareg nous sommes dans les normes sauf peut-être au niveau du hitch, et je dis bien peut-être. Le Touareg tout comme plusieurs autres modèles similaires (Audi Q7, Mercedes GL et GLE, Range Rover Land Rover) ont une capacité de plus de 7700lb et le châssis est bâti en fonction de pouvoir tirer des charges importantes. Pour ceux et celles qui ont eu la chance de conduire l’un de ces vrais VUS avec une charge à l’arrière, ils comprennent très bien mon point. Pour les autres, vous manquez vraiment quelque chose. Oui, il y a de plus gros VUS qui ont des capacités de 8200 à 9400lb (Tahoe, Yukon, Expedition et Navigator) et il y a un marché pour ceux-ci.

Pour plusieurs personnes, un VUS ne devrait pas servir à tirer plus qu’une tente-roulotte. Si l’on regarde tout le marketing qui se fait autour de la nomenclature VUS, je suis d’accord dans une certaine mesure. Le terme VUS est l’un des plus prostitués sur le marché. Si l’on considère un VUS sous-compact comme véhicule tracteur pour une charge, c’est totalement ridicule. Même en format compact un VUS n’est pas nécessairement fait pour le travail. Malheureusement, les manufacturiers ne le comprennent pas de la même façon. Un VUS doit avoir un certain format, des capacités hors route, et une capacité de charge acceptable. Pour certains propriétaires, une capacité de 5000lbs est acceptable. Personnellement, je trouve ça un minimum étant donné que ce sont majoritairement de petites familles qui les possèdent et qui désirent voyager un peu partout. Si nous regardons le grand marché des VUS (toutes tailles confondues), les capacités de charge (seulement celles-ci) peuvent varier de 500 à 9400lb. Ceci ne prend pas en compte la capacité de poids à l’intérieur du véhicule. Chaque occupant et chaque article que vous apportez dans le véhicule affecte cette capacité.

Donc, les soi-disant experts sur les réseaux sociaux nous dictent avec un manque flagrant de politesse qu’un VUS s’est fait pour une tente-roulotte au maximum, qu’un camion 1500 s’est fait pour une petite roulotte, qu’un camion 2500 est un minimum pour avoir un certain plaisir et que si tu ne veux vraiment aucun problème, c’est un camion 3500 que ça nous prend. Est-ce qu’ils ont raison ? La réponse n’est pas claire. Le choix de votre véhicule dépend de ce que vous avez à traîner, à mettre dedans et de votre famille. Il n’y a pas de formule magique pour le choix d’un véhicule. Ça reste et restera toujours une question de besoin et de choix personnel.

Donc, dans notre cas bien personnel, nous avons 3 choix de véhicules devant nous. À la base, nous avons éliminé les VUS pleine grandeur (Tahoe, Yukon, Expedition et Navigator). Ce n’est pas un 1000lbs de plus qui va nous permettre de faire ce que nous voulons, bien que ce soit un très bon départ. Mais pour le prix et l’investissement, nous n’aurons d’autre choix que de nous tourner vers un « pickup ». Nous avons regardé les 3 fabricants américains (j’ai éliminé les japonais pour des raisons personnelles) et notre choix est du côté du nouveau RAM. Celui-ci offre un meilleur niveau confort et un look plus moderne et luxueux que la compétition (selon nos goûts personnels).

Si nous regardons notre besoin à court terme, le RAM 1500 (série Limited avec cabine d’équipe) remplierait très bien le travail avec le moteur 5.7 HEMI. Cependant, si nous regardons à moyen et long terme, nous ne savons pas si notre roulotte Imagine 2500RL de Grand Design sera toujours suffisante pour nous. Est-ce que ça sera une roulotte plus longue ? Ou est-ce plutôt une roulotte à sellette (fifth wheel) qui est dans notre futur ? C’est à ce moment où l’option d’un 2500 ou 3500 vient mêler les cartes. Au niveau des prix et de l’investissement initial du véhicule, il n’y a pas de variation majeure entre les 3 en gardant le même niveau de finition (Limited).

Oui nous pourrions acheter un 1500 et le changer plus tard lorsque le besoin sera là. Ça serait un choix logique. Mais le changement plus tard va de pair avec une perte financière due à la dépréciation (autant du véhicule que de la roulotte). Certains pourraient suggérer d’y aller immédiatement avec un camion une tonne (3500) et de ne pas se casser la tête. En anglais, il y a un dicton qui dit ceci : « There is no such thing as too much truck. ». Vrai ou faux, ça reste une question de besoin.

Pour nous, je crois que notre choix ne sera jamais définitif avant un bon bout de temps. Bien que le 1500 est un choix judicieux pour le moment, un ¾ de tonne (2500) serait préférable pour le court et moyen terme. Il faut juste évaluer tous les chiffres qui sont en jeu.

Camping Magog-Orford en famille

Bon lundi matin à tous. Nous sommes revenus hier de notre second weekend de camping. Celui-ci devait initialement être notre premier, mais c’est en fait le deuxième, qui est aussi devenu un weekend en famille avec l’addition de ma grande fille Annabelle.

Le camping Magog-Orford situé au 611, ch. Alfred-Desrochers est situé à environ 1h de la maison. Mais comme nous avons maintenant une plus grosse roulotte derrière notre VUS, la vitesse maximale est de 100km/h et avec les côtes sur le chemin des Cantons-de-l’Est, notre vitesse était d’environs 90-95km/h.

Pour un camping nous nous attendions à voir un écriteau d’une certaine grandeur indiquant l’entrée du camping. Eh bien non, nous sommes passés tout droit, car le fameux écriteau est petit et mal placé. Il faut vraiment savoir où se situe l’entrée du camping. Mais une fois que nous sommes arrivées à l’entrée du site, l’enregistrement se fait bien. Nous avons profité du weekend à 50$ avec un léger supplément pour ma fille et notre chien.

Le camping est relativement grand avec une grande majorité de saisonniers. Les sites pour voyageurs sont situés au milieu des saisonniers. Comme il est encore tôt en saison et que mère nature n’est pas totalement de notre côté, plusieurs terrains étaient détrempés avec des petits lacs sur leurs emplacements. Le nôtre ne faisait pas vraiment exception, on marchait et l’eau remontait facilement à la surface. L’emplacement (#153) était bien et presque au niveau. Les emplacements 3 services possèdent des dalles de ciment pour la table de pique-nique. Nous avons été en mesure de nous installer assez rapidement comparativement à notre tente-roulotte. Il faut s’établir une nouvelle routine afin de ne rien oublier et de faire les choses dans le bon ordre.

Je comprends que nous sommes en début de saison et que les saisonniers procèdent à des travaux de rénovation. Mais la circulation dans les rues du camping était assez intense par moment avec plusieurs camions qui allaient et venaient sans oublier les gros pickups diésel.

Ceci dit, les terrains sont de bonnes grandeurs et vous avez assez de place pour bien vous installer. Il y a une piscine et un bain-tourbillon (SPA), une salle pour les activités, un petit casse-croute et l’accès internet payant au coût de 5$ par période de 24h par appareil. Pour les vidanges, vous devez aller les déposer dans les conteneurs à l’entrée du camping, car il ne semble pas y avoir de poubelles dans les rues ou de service de ramassage.

Malgré la température, nous avons été en mesure de faire 2 soupers sur le BBQ. Parlant de BBQ, vous avez comment j’aime avoir le mien propre, et bien je crois bien avoir perdu ma brosse Grill Daddy lors de notre dernier weekend. Mais bon, je le nettoierai à la maison et je verrai pour m’en procurer une autre si je ne la retrouve pas après avoir fait un bon ménage de la roulotte.

Parlant de la roulotte, tout semble bien fonctionner et elle est très logeable pour nos besoins. La seule chose que je dois vérifier est le système Nautilus situé dans le compartiment avant à gauche. Je dois m’assurer que l’eau que j’ai vue sur le plancher ne provient pas d’un problème de tuyaux, mais bien simplement d’un mauvais serrage de l’arrivée d’eau de ma part.

En gros, ce fut un bon weekend en famille. Notre belle Mademoiselle Lili s’est fait des amis lors d’une visite au parc à chien à Magog.

Lili et une nouvelle amie

Notre VUS s’est bien comporté avec une consommation relativement raisonnable compte tenu des montagnes et des changements de limites de vitesse. La tenue de route était très stable malgré les petites bourrasques et le croisement de semi-remorques. Il faut dire que le système Equal-i-zer E4 fait très bien le travail. Les freinages étaient stables et faciles avec le module Curt ECHO. Pour ceux qui pensent que le Volkswagen Touareg n’est pas en mesure d’effectuer le travail, je peux vous confirmer que oui il peut le faire. Est-ce que je suis à la limite des capacités de celui-ci ? Oui et non. Le GVWR de notre roulotte (Grand Design Imagine 2500RL) est de 7495lbs. Selon mon estimation, nous étions à environ 6700lbs. Donc, encore près de 1000lbs de jeux. C’est plus au niveau du poids sur la pôle que nous étions vraiment à la limite du poids. Par chance avec le système de distribution du poids, l’ensemble VUS-roulotte était bien droit. Est-ce que nous serions mieux et plus en confiance avec un plus gros véhicule ? Oui et non. Le Touareg fait bien le travail et le seul irritant est au niveau de la consommation d’essence puisqu’il n’est pas diésel. Donc, pour avoir un jeu plus grand au niveau de la capacité de chargement et du poids sur la pôle, un plus gros VUS serait amplement suffisant.

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑